Oeneo : la marge opérationnelle courante se maintient à plus de 15%

Oeneo : la marge opérationnelle courante se maintient à plus de 15%©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 11 juin 2020 à 18h14

Le groupe Oeneo a dégagé sur son exercice 2019-2020 un résultat opérationnel courant de 44,3 ME (+7,4%), soit une marge opérationnelle courante consolidée de 15,3% stable par rapport à l'exercice précédent. Ce résultat intègre une augmentation de la charge comptable liée à l'attribution d'actions de performance aux principaux managers. Cette dernière passe de -1,1 ME en 2018-2019 à -3,6 ME sur l'exercice.

Hors coût des actions de performance, le résultat opérationnel courant est en hausse de +13,2% et la marge opérationnelle courante progresse de 0,8 point pour atteindre 16,5%. Cette bonne performance est portée par la nette amélioration de la rentabilité opérationnelle de la Division Bouchage. La contribution de la Division Elevage est en recul cette année, mais principalement en raison de la contre-performance d'une filiale lors de cet exercice.

La réduction des pertes des activités abandonnées à -1,2 ME (contre -2,7 ME l'an passé) permet au résultat net part de groupe consolidé de progresser de +11,8%, à 28,3 ME.
Oeneo avait terminé son exercice 2019-2020 avec un chiffre d'affaires annuel de 290,3 ME, soit une hausse de +7,8% (+8% à taux de change constants).

Le groupe prévient que le chiffre d'affaires du 1er trimestre de l'exercice en cours enregistrera une baisse à deux chiffres, compte tenu du fort attentisme des clients dans ce contexte particulier, lié à leur manque de visibilité et à la baisse de la consommation induite par la fermeture des bars et restaurants pendant 2 mois environ, notamment en Europe et aux Etats-Unis. Oeneo précise cependant que ce 1er trimestre est traditionnellement le moins élevé de l'exercice en termes de chiffre d'affaires.

Avec la reprise progressive de l'activité économique et l'allégement des mesures de restrictions, Oeneo devrait bénéficier d'un phénomène de rattrapage des commandes dans les mois qui viennent. Son ampleur sera néanmoins dépendante de l'évolution de la pandémie dans le monde entier, du volume et de la qualité des vendanges de l'année en Europe et aux Etats-Unis et de la vigueur de la consommation.

A date, selon le scénario le plus probable, Oeneo s'attend à une baisse de son chiffre d'affaires sur l'ensemble de l'exercice, plus modérée que celle du 1er trimestre, sans qu'il soit possible de faire une projection précise tant les incertitudes restent nombreuses. Le groupe veille également à limiter dans la mesure du possible l'impact de cette baisse sur sa rentabilité opérationnelle.

Dans ce contexte incertain, et comme déjà annoncé lors de la publication du chiffre d'affaires annuel, le Conseil d'Administration proposera de ne pas verser de dividendes cette année lors de l'Assemblée Générale qui aura lieu en Septembre à Bordeaux.

Le groupe évolue avec confiance dans cette crise, grâce à la solidité de ses équipes et de ses fondamentaux stratégiques, avec l'ambition de poursuivre un développement créateur de valeur à long terme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.