Oeneo : résistance de l'activité

Oeneo : résistance de l'activité©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 21 janvier 2021 à 18h36

Le Groupe Oeneo a enregistré au 3ème trimestre 2020-2021 un chiffre d'affaires de 65,4 ME, en recul de 5,2% (-4,3% à taux de change constant). L'activité du Groupe continue de se situer au-dessus des attentes initiales, affichant une très bonne résistance dans un marché global impacté par les conséquences économiques de la crise sanitaire, qui affecte en particulier les investissements des clients exposés aux débouchés CHR (Cafés-Hôtels-Restaurants).

Le Groupe Oeneo a enregistré au 3ème trimestre 2020-2021 un chiffre d'affaires de 65,4 ME, en recul de 5,2% (-4,3% à taux de change constant). L'activité du Groupe continue de se situer au-dessus des attentes initiales, affichant une très bonne résistance dans un marché global impacté par les conséquences économiques de la crise sanitaire, qui affecte en particulier les investissements des clients exposés aux débouchés CHR (Cafés-Hôtels-Restaurants).

La Division Bouchage confirme, grâce à son positionnement premium, sa forte résilience avec un niveau de chiffre d'affaires très proche de celui de l'exercice précédent. Le recul est un peu plus marqué en Elevage, en raison notamment du ralentissement sur ce trimestre des commandes aux Etats-Unis (impact des incendies californiens sur le volume des vendanges).

Cette évolution trimestrielle porte le chiffre d'affaires 9 mois à 196,6 ME, limitant le recul à -7,3% (-6,2% à taux de change constants) depuis le début de l'exercice. Le contexte sanitaire restant inchangé, le 4ème trimestre devrait s'inscrire dans la continuité du 3ème trimestre. Dans cette période inédite, le Groupe Oeneo continue de s'appuyer notamment sur sa couverture internationale complète pour saisir toutes les opportunités commerciales et renforcer ses parts de marché, tout en s'attachant à optimiser ses charges opérationnelles.

Commentaires par Division

BOUCHAGE : Activite bien orientée

La Division réalise un bon troisième trimestre en enregistrant un chiffre d'affaires de 43,5 ME, parvenant à réitérer quasiment le niveau d'activité du 3ème trimestre de l'exercice précédent (baisse de seulement -1,1% à taux de change constant), grâce au gain de nouveaux clients dans un contexte qui les incite pourtant à la prudence. Le recul depuis le début de l'exercice se limite ainsi à -4,9% à taux de change constant.

Cette bonne performance trimestrielle témoigne de la pertinence du positionnement premium du Groupe, qui lui permet de mieux résister aux pressions conjoncturelles sur les prix. Les volumes de Bouchons Diam très haut de gamme (gamme biosourcée Origin et Diam 10 et 30) sont en effet toujours en croissance significative. Elles compensent le recul des volumes sur le milieu de gamme. Le Groupe bénéficie également de son positionnement mondial, et d'effets de rattrapages importants dans certaines régions, fortement impactées par la situation sanitaire sur les trimestres précédents.

Toutes gammes confondues, la Division a franchi le cap des 1,5 milliard de bouchons en liège vendus sur les 9 premiers mois de l'exercice. La Division est confiante sur sa capacité à délivrer une performance solide sur l'ensemble de l'exercice malgré le contexte toujours incertain.

ELEVAGE : impact climatique aux Etats-Unis

La division Elevage enregistre un chiffre d'affaires de 21,8 ME en retrait de 2,7 ME. La majeure partie de cette évolution s'explique par la baisse des commandes sur le marché américain, conséquence des importants incendies en Californie. En Europe, et particulièrement en France - Cognac, la baisse est plus modérée dans un contexte de récoltes en léger recul.

Sur le plan des offres, les ventes de grands contenants et de solutions boisés alternatives ont été bien orientées sur ce trimestre, permettant de compenser en partie la baisse des volumes de futs. Les activités d'équipements oenologiques sont également impactées par des reports de projets liés au contexte économique.

Sur 9 mois, la Division affiche un recul conjoncturel modéré de 9,2% conforme à ses projections initiales. La tendance devrait rester similaire sur le dernier trimestre, compte tenu, dans la plupart des pays, des mesures de restrictions actuelles qui favorisent toujours l'attentisme des donneurs d'ordre. Le 4ème trimestre sera en partie animé par les ventes dans l'hémisphère Sud, avec un démarrage plus dynamique en Amérique du Sud qu'en Océanie. La Division continue de porter ses efforts sur son efficience opérationnelle, déjà visibles au premier semestre.

Le groupe Oeneo publiera le 10 mai 2021 son chiffre d'affaires annuel de l'exercice 2020-2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.