OL Groupe : le Conseil d'État donne raison à la LFP

OL Groupe : le Conseil d'État donne raison à la LFP©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 09 juin 2020 à 16h46

L'Olympique Lyonnais débouté par le Conseil d'Etat. Alors que le club de Jean-Michel Aulas souhaitait une reprise du championnat de France de Ligue 1, arrêté à cause de la pandémie de Covid-19, le juge des référés du Conseil d'État "estime qu'il n'y a pas de doute sérieux sur la légalité de cette décision" (ndlr : celle d'arrêter de façon définitive les championnats de Ligue 1 et de Ligue 2).

"S'agissant du classement établi en tenant compte des rencontres déjà disputées, le juge des référés du Conseil d'État rappelle que le conseil d'administration de la Ligue devait tirer les conséquences de l'interruption des championnats. Le juge valide les modalités définies par la Ligue, notamment pour le classement du championnat de Ligue 1, compte tenu notamment de ce que tous les matchs de la 28ème journée n'ont pu être joués".

En revanche, le juge des référés "estime que le conseil d'administration de la Ligue ne pouvait pas légalement se fonder, pour décider de reléguer les deux derniers du classement de la Ligue 1, sur le fait que l'actuelle convention conclue avec la Fédération française de football (FFF) prévoit une limite de vingt clubs, alors que cette convention prend fin le 30 juin prochain et qu'une nouvelle convention devra être signée".

Le juge ordonne donc à la Ligue de football professionnel, en lien avec les instances compétentes de la FFF, de réexaminer la question du format de la Ligue 1 pour la saison 2020-2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.