OL Groupe : le résultat opérationnel progresse de 67% au 1er semestre 2018/2019

OL Groupe : le résultat opérationnel progresse de 67% au 1er semestre 2018/2019
Le président du club lyonnais Michel Aulas crie à l'injustice... Ses joueurs ne pourront porter le nom de leur nouveau sponsor lors du match retour Real-l'OL de ce soir.

Boursier.com, publié le mardi 12 février 2019 à 18h17

Au 1er semestre 2018/2019, les produits des activités s'élèvent à 168,4 ME (147,6 ME en N-1) de OL Groupe, et atteignent un plus haut niveau historique pour la période. Cette performance est notamment le reflet de la participation de l'équipe masculine à la phase de groupe de Champions League (Europa League en N 1), qui génère une hausse globale des revenus de billetterie Europe et de droits TV UEFA d'environ 48 ME. Les revenus des séminaires et visites, au sein de l'activité Events, connaissent une très forte progression (+68%) en relation avec une activité record au mois d'octobre et l'organisation de salons professionnels de grande ampleur. Alors qu'aucun grand évènement n'a été réalisé sur la période (concert de Céline Dion et match de rugby France/All Blacks en N-1), cinq concerts sont d'ores et déjà programmés sur le 2nd semestre de l'exercice.

Les produits de cessions des contrats joueurs s'établissent à 38,1 ME. L'activité Trading du début de saison a été volontairement réduite en liaison avec la participation du club en Champions League.
Au 31 décembre 2017, ils s'élevaient à 64,6 ME, avec notamment le transfert le plus important réalisé à ce jour par le club (Alexandre Lacazette à Arsenal pour 50 ME).

EXCÉDENT BRUT D'EXPLOITATION SEMESTRIEL RECORD

L'excédent brut d'exploitation s'établit à 53,9 ME, niveau le plus élevé enregistré à date par le Groupe pour un 1er semestre, bénéficiant de la croissance soutenue de l'activité. Il représente 32% du total des produits des activités (28% en N-1). Nonobstant la forte croissance de l'activité, les achats et charges externes ont été bien maîtrisés sur le semestre à 39,2 ME (38,2 ME en N-1), et représentent 23% du total des produits (26% en N-1). Les frais de personnel s'établissent à 64,8 ME, en progression de +10% en relation notamment avec le trading de l'été. Toutefois, le ratio "Charges de personnel/Produits des activités" est bien maîtrisé (38% contre 40% en N-1), et conforme à l'objectif du Groupe (< à 50%).

RÉSULTAT OPÉRATIONNEL EN TRÈS FORTE PROGRESSION

Ainsi, le résultat opérationnel progresse de +67% au 1er semestre 2018/2019, et s'établit à 26,3 ME (15,8 ME en N-1).
Le résultat financier du 1er semestre s'élève à -7,1 ME, quasi-stable par rapport à celui du 31 décembre 2017 (-6,9 ME), après retraitement de l'application de la norme IFRS 9 (-6,3 ME publié).

Le résultat avant impôt est en forte progression (+116%) sur le semestre et s'établit à 19,2 ME contre 8,9 ME au 31/12/17 retraité de la norme IFRS 9 (9,4 ME publié). Le résultat net part du groupe est multiplié par 3 par rapport au 1er semestre précédent, s'établissant à 14,8 ME (+155%).

UN BILAN ENCORE PLUS SOLIDE

Les capitaux propres (y compris intérêts minoritaires) sont en progression et s'établissent à 275,5 ME au 31 décembre 2018, contre 260,8 ME au 30 juin 2018 (après retraitement de la norme IFRS 9 générant un impact de 3 ME par rapport au montant publié).
L'endettement net de trésorerie globale (hors dettes et créances joueurs) s'améliore de 15,8 ME, en liaison avec l'amélioration de la trésorerie brute, le remboursement contractuel des dettes bancaires long terme et des leasings et la diminution de 4,2 ME du tirage sur la ligne de crédit revolving du Groupe au 31 décembre 2018 ; par ailleurs, la dette nette sur contrats joueurs augmente de près de 20 ME, en relation avec les acquisitions de l'été 2018 et du niveau volontairement réduit des cessions. Au final, l'endettement net de trésorerie (y compris créances et dettes nettes sur contrats joueurs) est en légère progression du fait de la variation défavorable de la dette nette sur contrats joueurs (-173,2 ME au 31/12/18 vs -169,1 ME au 30/06/18).

À l'actif, la valeur nette comptable des contrats de joueurs progresse de +25,4 ME pour s'établir à 107,2 ME contre 81,8 ME au 30 juin 2018, en relation avec le trading de l'été 2018.
Au 31 décembre 2018, la valeur de marché de l'effectif professionnel masculin a encore fortement progressé avec le management du coach Bruno Genesio et est estimée à 476,1 ME contre 378,3 ME au 30 juin 2018 (+26%), induisant un niveau record de plus de 350 ME de plus-values potentielles relatives à l'actif joueurs.

PERSPECTIVES DU 2nd SEMESTRE 2018/2019

Au 2nd semestre de l'exercice 2018/2019, le Groupe bénéficiera notamment de sa participation aux phases finales de la Champions League (1/8ème de finale contre le FC Barcelone) générant mécaniquement une hausse des revenus de billetterie Europe et de droits TV UEFA.

Le Groupe peut également compter sur une programmation estivale riche au Groupama Stadium, qui accueillera successivement les concerts d'Ed Sheeran les 24, 25 et 26 mai 2019, un concert Stars 80 le 1er juin 2019, puis un concert de Phil Collins le 4 juin 2019, et, à compter du début de l'exercice suivant, les demi-finales et la finale de la Coupe du Monde féminine de football les 2, 3 et 7 juillet 2019.

PLAN STRATÉGIQUE À 5 ANS

D'ici à 5 ans, le Groupe entend poursuivre une stratégie de développement basée sur un concept de "full entertainment" autour de son coeur d'activités Football, mais également sur le développement et la diversification de son offre Events. Le Groupe étudie notamment un projet d'extension foncière et d'implantation d'une nouvelle salle évènementielle à proximité du stade, afin de compléter son offre "Events" et lui permettre d'accueillir des concerts tout au long de l'année, des séminaires et salons professionnels de grande ampleur, et, le cas échéant, un club sportif résident.

Dans le cadre de ce plan stratégique à 5 ans, le Groupe se fixe pour objectif de réintégrer le top 20 des clubs européens au niveau économique, via une croissance de l'ensemble de ses lignes de revenus et d'atteindre un niveau de produits des activités de l'ordre de 400 ME.

Prochain communiqué : Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2018/2019, le 14 mai 2019, après la clôture des marchés d'Euronext.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.