Onxeo : accord de recherche clinique avec l'Institut Curie

Onxeo : accord de recherche clinique avec l'Institut Curie©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 04 février 2021 à 18h14

Onxeo annonce avoir conclu un accord de recherche clinique avec l'Institut Curie, le premier centre français de lutte contre le cancer, pour mener une étude de phase 1b/2 destinée à évaluer l'effet de son candidat médicament AsiDNA, inhibiteur first-in-class de la réponse aux dommages de l'ADN, en combinaison avec la radiothérapie chez les enfants atteints d'un gliome de haut grade (HGG) récurrent et éligibles à une ré-irradiation.

Onxeo annonce avoir conclu un accord de recherche clinique avec l'Institut Curie, le premier centre français de lutte contre le cancer, pour mener une étude de phase 1b/2 destinée à évaluer l'effet de son candidat médicament AsiDNA, inhibiteur first-in-class de la réponse aux dommages de l'ADN, en combinaison avec la radiothérapie chez les enfants atteints d'un gliome de haut grade (HGG) récurrent et éligibles à une ré-irradiation.

Onxeo souligne que les gliomes de haut grade, qui constituent environ 20% des tumeurs du système nerveux central (SNC) de l'enfant, ont aujourd'hui encore un très mauvais pronostic avec une survie à 5 ans inférieure à 20%. Leur traitement standard consiste en une exérèse chirurgicale, dans les localisations où elle est réalisable, suivie d'une radiothérapie (RT). En l'absence de faisabilité de l'exérèse chirurgicale, une biopsie chirurgicale est réalisée afin de permettre le diagnostic. La radiothérapie est ensuite effectuée seule ou en association à de la chimiothérapie et/ou d'autres traitements médicaux.

L'Institut Curie et Onxeo ont collaboré à la conception de cet essai multicentrique de phase 1b/2. L'Institut Curie, en tant que promoteur de l'étude, soumettra la demande d'autorisation de cet essai auprès des autorités sanitaires et des comités d'éthique dans les prochaines semaines, avec pour objectif l'initiation de cette étude en 2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.