Onxeo présentera son candidat médicament AsiDNA au DNA Damage Response Therapeutics Summit 2019

Onxeo présentera son candidat médicament AsiDNA au DNA Damage Response Therapeutics Summit 2019©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 18 octobre 2018 à 19h20

Onxeo SA annonce aujourd'hui avoir été invitée à présenter AsiDNA, son candidat médicament pour le traitement des tumeurs solides, à l'occasion du 2ème DNA Damage Response Therapeutics Summit 2019 (DDRTS) qui se tiendra du 29 au 31 janvier 2019 à Boston, MA (Etats-Unis).

Ce sommet phare de l'industrie est l'occasion d'obtenir des informations exclusives sur les dernières innovations dans le domaine de la réponse aux cassures de l'ADN tumoral. La présence de groupes pharmaceutiques et d'instituts de recherche de premier plan témoigne de l'attractivité de ce domaine en pleine croissance.

Onxeo présentera un aperçu d'AsiDNA, un composé "first-in-class" ciblant les voies de réparation de l'ADN tumoral, au cours d'une session intitulée "Nouveaux développements en matière d'inhibiteurs de PARP et de nouvelles cibles de voies de DDR".

Françoise Bono, Directrice scientifique d'Onxeo, a déclaré : "AsiDNA a montré des propriétés uniques en recherche translationnelle, notamment sa capacité à prévenir la résistance aux inhibiteurs de PARP et à potentialiser leur activité dans les cellules cancéreuses, indépendamment de leur statut de mutation génétique. Sa forte synergie avec des agents endommageant l'ADN, tels que les chimiothérapies et les inhibiteurs de PARP, pourrait également ouvrir la voie à de nouvelles options thérapeutiques dans les cancers difficiles à traiter. Nous sommes heureux d'avoir été choisis pour présenter à cet événement de référence aux côtés des acteurs les plus reconnus au monde dans le domaine de la réponse aux dommages de l'ADN. Il s'agit du forum idéal pour informer les experts de l'industrie, les scientifiques et les cliniciens des progrès récents réalisés dans le développement clinique d'AsiDNATM, une molécule hautement différenciée agissant en amont de multiples voies de réponse aux dommages de l'ADN."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.