Orange Bank, une offre à prendre au sérieux, selon UBS

Orange Bank, une offre à prendre au sérieux, selon UBS©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 29 mars 2018 à 10h31

L'offre de crédit à la consommation d'Orange Bank est vraiment intéressante, estime l'analyste Lorraine Quoirez, qui suit les banques chez UBS. Les taux sont intéressants face à la concurrence, la souscription 100% en ligne est facile et la flexibilité est supérieure à la moyenne. Les banquiers traditionnels estiment que les clients préfèrent un contact physique pour ce type de produit, mais la spécialiste estime que les choses vont vite dans le secteur et que les barrières à la souscription en ligne ont tendance à tomber. L'offre d'Orange Bank, que Quoirez estimait assez basique à l'origine, quoiqu'offrant une rémunération des dépôts supérieure à la moyenne, est en train de s'étoffer et devrait continuer à engranger des clients. Avec environ 100.000 recrutements en quatre mois, le démarrage est bon, selon l'analyste, qui rappelle qu'en 2017, Hello Bank (BNP Paribas) n'en avait obtenu que 66.000 et BforBank (Crédit Agricole) 25.000. Seule Boursorama (Société Générale), le numéro un français, a affiché un rythme aussi soutenu, mais au prix d'un important investissement dans le recrutement, qui a entraîné des pertes en 2017. "A l'avenir, je pense que le potentiel de ventes croisées d'Orange Bank avec l'offre télécom pourrait permettre d'afficher une croissance des clients supérieure à la moyenne", conclut Lorraine Quoirez.

La banque en ligne française compte dix représentants principaux. A fin 2017, Boursorama dominait le marché avec 1,3 million de clients, devant ING avec 1,02 million et Fortuneo avec 670.000 clients. Suivent Hello Bank (345.000), Monabanq (320.000), N26 et Revolut (200.000 chacun), BforBank (190.000) et Czam (90.000). Orange Bank comptait 55.000 clients fin 2017 et 100.000 deux mois plus tard.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU