Orange en tête du CAC40 après de bons résultats

Orange en tête du CAC40 après de bons résultats©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 21 février 2018 à 09h26

Orange aura mis sept ans à faire progresser à nouveau son cash-flow opérationnel, mais c'est désormais une réalité : pour la première fois depuis 2009, ce métrique important a crû en 2017. La direction se réjouit d'avoir rempli ses objectifs. Les attentes du marché ont été légèrement dépassé. La dynamique positive se confirme donc pour l'entreprise, qui promet de verser l'année prochaine un dividende de 0,70 euro à ses actionnaires. Dans un marché qui perd du terrain, l'action fait logiquement de la résistance : elle gagne 0,6% à 13,75 euros. De solides résultats conformes aux attentes, résume Bryan Garnier, qui recommande à ses clients d'acheter le titre, en visant 17,20 euros. Les performances en Espagne et en France dans le fixe et le mobile ont été dynamiques, avec pour seule déception la vente de gros fixe. Morgan Stanley, Jefferies, Kepler Cheuvreux et Barclays ont tous réitéré leurs recommandations positives.

L'opérateur en télécommunications a réalisé au quatrième trimestre 2017 un chiffre d'affaires de 10,546 milliards d'euros, en progression de 1,8% sur une base comparable, pour un Ebitda ajusté de 3,22 MdsE, en hausse de 2,5% sur la même base. Les CAPEX ont progressé de 4,5% à 2,33 MdsE, ce qui permet de dégager un cash-flow opérationnel de 884 ME. Le consensus compilé par la société misait sur 10,485 MdsE de revenus (+1,2% en données comparables) pour 3,187 MdsE d'Ebitda ajusté (30,4% de marge), 2,33 MdsE de CAPEX et 851 ME de cash-flow opérationnel. Fin 2017, la dette nette ressortait à 23,84 MdsE, pour un consensus à 24,24 MdsE. Un dividende de 0,65 euro sera proposé au titre de 2017. La société s'engage à verser 0,70 euro au titre de 2018.

Une première depuis 2009

Le chiffre d'affaires et l'Ebitda ajusté 2017 du groupe sont en croissance pour la deuxième année consécutive et le cash-flow opérationnel est en croissance pour la première fois depuis 2009, résume le management, qui se réjouit de la bonne performance au quatrième trimestre. Sur l'ensemble de l'exercice, Orange a dégagé un peu plus de 41 MdsE de chiffre d'affaires et un bénéfice net de 2,11 MdsE, malgré 7,2 MdsE de CAPEX. Parmi les motifs de satisfaction du groupe, figure aussi le lancement d'Orange Bank, qui revendique 100.000 clients en quatre mois (près de 100.000 clients en fait, c'est-à-dire un peu moins que ce cap symbolique).

Les objectifs 2018 avaient été annoncés dès la journée investisseurs tenue en décembre dernier et son donc réitérés : Orange vise une croissance de l'Ebitda ajusté supérieure à celle réalisée en 2017 à base comparable et des investissements (CAPEX) en hausse, qui atteindront un pic annuel de 7,4 MdsE en 2018. La croissance du cash-flow opérationnel sera supérieure à celle de 2017 à base comparable. Le groupe vise aussi un ratio dette nette/Ebitda ajusté des activités télécoms autour de 2 fois à moyen terme. Pour 2019 et 2020, l'objectif est une croissance de l'Ebitda ajusté et une diminution des CAPEX, ce qui entraînera une progression du cash-flow opérationnel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.