Orange réalise une émission d'obligations hybrides de 500 ME

Orange réalise une émission d'obligations hybrides de 500 ME
billets euros banque

Boursier.com, publié le mercredi 28 avril 2021 à 21h44

Orange a émis 500 millions d'euros d'obligations super-subordonnées à durée indéterminée, incluant une première option de remboursement anticipé au gré de la société à partir de la 8e année. Cette émission obligataire est réalisée avec un coupon de 1,375% jusqu'à la 1ère date d'ajustement.

Orange a émis 500 millions d'euros d'obligations super-subordonnées à durée indéterminée, incluant une première option de remboursement anticipé au gré de la société à partir de la 8e année. Cette émission obligataire est réalisée avec un coupon de 1,375% jusqu'à la 1ère date d'ajustement.

Ces nouvelles obligations seront admises aux négociations sur Euronext Paris. Il est également prévu que les agences de notation attribuent aux Nouvelles Obligations une note de 'Baa3/BBB-' (Moody's/S&P) et les considèrent comme des fonds propres à hauteur de 50%.

En outre, le spécialiste français de la téléphonie a également lancé d'une offre contractuelle de rachat visant les titres suivants :
- Obligations super-subordonnées à durée indéterminée d'un montant de 1 milliard d'euros ayant une première date de remboursement anticipé au gré de la société le 1 octobre 2021
- Obligations super-subordonnées à durée indéterminée d'un montant de 650 millions de livres sterling, ayant une première date de remboursement anticipé au gré de la Société le 7 février 2022
- Obligations super-subordonnées à durée indéterminée d'un montant de 600 livres sterling, ayant une première date de remboursement anticipé au gré de la société le 1 avril 2023.

L'objectif de l'offre de rachat et l'émission envisagée des obligations est, entre autres, de gérer pro activement le portefeuille d'instruments hybrides de la société, en profitant de conditions de marché favorables.

Cette opération pourrait entraîner une réduction limitée du montant total d'obligations hybrides de la société.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.