Orange : va commercialiser le réseau fibre de Bourgogne-Franche-Comté

Orange : va commercialiser le réseau fibre de Bourgogne-Franche-Comté
Un fourreau de fibre optique

Boursier.com, publié le mardi 13 février 2018 à 19h28

Le 13 février au ministère, André Accary (Président de la SPL Bourgogne Franche-Comté Numérique) et Stéphane Richard (Président-Directeur Général d'Orange) ont signéle contrat d'affermage d'une durée de 15 ans entre la SPL et Orange, en présence de Delphine Gény-Stephann (Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de l'économie et des finances). L'appel d'offres a désigné Orange pour assurer cette prestation d'exploitation technique et commerciale des 388.000 nouvelles prises prévues dans 5 départements, avec 244.000 prises minimum garanties et plus de 310.000 prises prévues à horizon 2022, pouvant aller jusqu'à 388.000 prises à terme.

Les départements de Saône-et-Loire, de Côte-d'Or, de l'Yonne, de la Nièvre et du Jura se sont associés au sein d'une Société Publique Locale (SPL BFC Numérique). Cette entité est chargée d'exploiter et de commercialiser en commun les réseaux fibres réalisés par les départements dans chacun de leurs territoires.

Le Réseau d'Initiative Publique (RIP) Bourgogne Franche-Comté se caractérise par plusieurs atouts phares :
- un contrat adapté aux spécificités et demandes des 5 collectivités actionnaires de la SPL BFC Numérique ;
- l'utilisation maximale des infrastructures publiques existantes et la possibilité de reprendre en exploitation les réseaux FttH existants du Jura et de la Nièvre.

Orange dispose de ressources d'intervention et de production de réseaux profondément ancrées dans ces territoires, regroupant 900 salariés pour l'ensemble de la région. Jusqu'à 40 salariés d'Orange seront affectés à l'exploitation du RIP et localisés en région Bourgogne-Franche-Comté, dont 3 personnes dédiées au sein de la Société de projet, filiale d'Orange et 10 personnes en unité technique d'Orange, également dédiées au projet. Par ailleurs, Orange s'appuiera pour la mise en oeuvre et la réalisation de ce RIP sur une équipe de partenaires locaux représentant 500 emplois pour l'ensemble de la région.

Il s'agit de la deuxième SPL du genre en France après l'Aquitaine, et de la première de cette envergure.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.