Orano : la vitrification en conteneurs est envisageable pour le traitement des déchets nucléaires de Fukushima

Orano : la vitrification en conteneurs est envisageable pour le traitement des déchets nucléaires de Fukushima
Tepco Fukushima réacteur centrale nucléaire séisme tsunami 11 mars 2011

Boursier.com, publié le lundi 22 octobre 2018 à 20h59

Depuis le 27 avril 2018, Anadec, le CEA et Orano travaillent sur un projet visant à évaluer la compatibilité du processus de vitrification en conteneurs développé par le CEA pour le traitement des déchets nucléaires issus des eaux traitées de Fukushima Dai-ichi, tels que les boues et les adsorbants minéraux.

Ce projet se divise en 2 parties principales :
- Les phases d'études et de préparation de la matrice de conditionnement durable des déchets ainsi que les tests en laboratoire (100 gr), sur banc d'essais (1 kg) et à échelle quasi-industrielle (100 kg) sont pilotés en France dans les installations du CEA à Marcoule.
- Les études de faisabilité pour la mise en oeuvre du processus, des principes de fonctionnement et de maintenance ainsi que l'élimination des déchets sont réalisées par les équipes Orano.

Les tests en laboratoire et une partie des tests sur banc d'essais ont déjà été réalisés avec succès et les essais à échelle quasi-industrielle sont en cours. Les études de faisabilité suivront afin de fournir des résultats complets avant la fin mars 2019.

Dans ce projet, les interfaces techniques et commerciales au Japon sont assurées par Anadec, coentreprise créée par Orano et Atox, entreprise japonaise spécialisée dans les services nucléaires et de maintenance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.