Orapi : affecté sur le semestre par les coûts de démarrage de l'unité de Saint-Vulbas

Orapi : affecté sur le semestre par les coûts de démarrage de l'unité de Saint-Vulbas©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 25 septembre 2018 à 19h19

Le groupe Orapi confirme la bonne tenue de ses ventes au 1er semestre 2018 avec un chiffre d'affaires de 130,6 millions d'euros en hausse de +2,4% à périmètre et change courants. Cette évolution du chiffre d'affaires est restée toutefois insuffisante pour neutraliser les coûts de démarrage de l'unité 4.0 à Saint-Vulbas, véritable rupture technologique, dont la mise en oeuvre s'est traduite par d'importants frais à caractère exceptionnel (intérimaires, pertes de production et d'exploitation, mise à niveau des compétences...), mais également le déménagement de l'usine de Vénissieux et la rationalisation des implantations en Ile de France (Villepinte, Bondoufle, Lieusaint).

L'ensemble de ces mesures a eu un impact autour de 3 ME sur le résultat opérationnel du 1er semestre. La capacité d'autofinancement est restée positive à 2,1 ME. L'Ebitda s'inscrit dans une baisse contenue à 5,5 ME (6,6 ME au 1er smestre 2017). Le résultat opérationnel, diminué des charges non courantes, s'établit à 0,3 ME pour un résultat net part du Groupe de -1,2 ME.

Comme prévu, le nouvel ensemble Orapi Group a poursuivi sa feuille de route. A fin septembre, le Groupe vient de finaliser son plan de refinancement auprès de ses prêteurs historiques au travers d'un crédit syndiqué de 47,2 ME, avec une maturité finale portée de 2021 à 2025, qui lui permet de simplifier et de rationaliser sa structure de financement, et d'accompagner la nouvelle phase de développement.

Avec un outil de production 4.0 pivot de son organisation industrielle, le Groupe va s'attacher à poursuivre la réorganisation de ses forces de vente pour les tourner vers davantage de compétivité tout en s'appuyant sur un outil CRM Salesforce.

En parallèle, Orapi va accélérer la digitalisation de son offre commerciale dès le 4e trimestre.

Un plan d'actions guidé par le souci de revenir rapidement à une rentabilité normative est porté par une équipe de managers renouvelée. Il fera l'objet d'une présentation détaillée au cours du premier semestre 2019 à l'issue des derniers arbitrages stratégiques. Une dynamique partagée sur des marchés résolument porteurs, va nous permettre de dessiner une nouvelle feuille de route 2019-2023, avec pour cap majeur le retour à la rentabilité, commente Guy Chifflot, Président Directeur Général d'Orapi Group.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.