Orchestra : les deux offres de reprise insuffisantes

Orchestra  : les deux offres de reprise insuffisantes
bourse

Boursier.com, publié le jeudi 04 juin 2020 à 15h26

Le tribunal de commerce de Montpellier a jugé ce jeudi que les deux offres de reprise d'Orchestra sont insuffisantes... Une nouvelle audience est attendue le 16 juin.

Les deux protagonistes, Pierre Mestre le président-fondateur de l'entreprise et le groupe saoudien Al Othaim, actionnaire minoritaire (4%) soutenu par les salariés, n'ont pas convaincu!

Hier, dans des propos rapportés par 'Les Echos' Hervé Guionie, le directeur des relations internationales du saoudien Al Othaim, expliquait que les dettes d'Orchestra, à l'origine de la défaillance du groupe "sont issues d'erreurs stratégiques : stocks pléthoriques, manque d'anticipation sur l'e-commerce et échec du rachat de l'américain Destination Maternity."

En redressement judiciaire, Orchestra faisait l'objet d'une offre d'Al Othaim, comprenant un apport immédiat en cash de 35 millions d'euros et une ligne de crédit de 40 millions supplémentaires. Le groupe saoudien avait relevé son prix d'acquisition, d'environ 10 millions d'euros supplémentaires.

"Quiconque ne peut apporter à Orchestra ce besoin en fonds de roulement va dans le mur", affirmait encore Hervé Guionie. Cela n'a donc même pas suffit, aux yeux du tribunal de commerce.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.