Orchestra-Prémaman : un exercice 2018-2019 très difficile

Orchestra-Prémaman : un exercice 2018-2019 très difficile©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 29 mai 2019 à 08h27

Orchestra-Prémaman a bouclé un exercice 2018-2019 très difficile, marqué par un fort creusement de sa perte nette, à 88,2 ME (contre -20,5 ME en 2017/2018). Sur les douze mois clos fin février 2019, le groupe a vu son chiffre d'affaires consolidé reculer de 6,8% à 570,8 ME, affecté notamment par les mouvements sociaux en France à partir de la mi-novembre.

En réponse à cette crise, le Groupe a mis en place des opérations commerciales agressives (prix ronds et festival des prix), qui ont permis de soutenir le trafic en magasins et d'écouler massivement les stocks des anciennes collections. Ces actions ont conduit à un redressement de l'activité sur les mois de janvier et février avec une croissance du chiffre d'affaires de +2,5% par rapport à l'exercice précédent.

Au total sur l'exercice 2018/2019, l'évolution du nombre de magasins est à la baisse (diminution nette à hauteur de 18 magasins au niveau du Groupe), cependant la surface de vente du Groupe reste stable du fait de la poursuite de la transformation de son réseau de distribution avec la mutation prononcée du parc vers les mixtes et les mégastores.

La renégociation des dettes bancaires et obligataires, intervenue au premier semestre de l'exercice, qui a entraîné, dans des conditions de marché compliquées, des difficultés opérationnelles comme des ruptures d'approvisionnement de produits et des perturbations sur la chaîne logistique, du fait notamment, de la soudaine dégradation de la notation du Groupe auprès des assureurs crédit a également pesé sur les comptes. La marge brute ressort ainsi en baisse à 266,8 ME (contre 308,4 ME sur l'exercice précédent), représentant 46,7% du chiffre d'affaires de l'exercice (contre 50,3%) alors que l'EBE courant s'élève à +2,7 ME (contre +38,2 ME en 2017/2018). Enfin, le résultat opérationnel est négatif à hauteur de 60,9 ME contre un déficit de 15,6 ME un an plus tôt.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.