Orpea : l'EBITDA grimpe de 15,4%

Orpea : l'EBITDA grimpe de 15,4%©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 27 mars 2018 à 20h10

Orpea a publié un Chiffre d'affaires, en hausse de 10,5% à 3.138 ME. L'EBITDA grimpe de 15,4% à 548 ME. Le Patrimoine immobilier ressort en hausse de 20,5% à 5 MdsE

Avec un réseau de 86.650 lits sur 818 établissements dans 12 pays, le groupe note le fort développement du réseau en un an : +9.556 lits.

Yves Le Masne, Directeur Général d'ORPEA, commente : "L'année 2017 a été marquée par une nouvelle accélération de l'internationalisation d'ORPEA avec son implantation au Brésil et au Portugal et la poursuite de développements créateurs de valeur. Depuis fin 2016, le réseau d'établissements a crû de près de 10.000 lits dont 60% par création.
Grâce à ses équipes fidèles, son modèle de qualité et son organisation, cette puissante dynamique de développement a été réalisée dans un contexte de progression soutenue de la rentabilité, conjuguée à un renforcement de la structure financière :
une hausse de 80 points de base de la marge d'EBITDA ;
un renforcement de 845 MEUR du patrimoine immobilier qui atteint 5 MdsE ;
une amélioration des ratios d'endettement.
Ainsi, Orpea démontre sa volonté de devenir un leader mondial de la prise en charge de la Dépendance tout en assurant une rentabilité solide et une bonne flexibilité financière. Sur les 2 dernières années, le réseau a progressé de 28%, le patrimoine immobilier de 44%, et, dans le même temps, le chiffre d'affaires de 31% et l'EBITDA de 37%.
Parallèlement, Orpea a préparé la nouvelle phase de croissance mondiale qui s'ouvre pour les 5 à 10 prochaines années, mettant aujourd'hui le groupe dans une position unique pour répondre au défi mondial du vieillissement de la population.
Orpea va donc poursuivre son expansion internationale, dans ses pays historiques et dans de nouvelles zones, en s'appuyant sur son expertise dans le déploiement d'un modèle axé sur la qualité et la création de valeur".

L'EBITDA ressort ainsi en hausse de +15,4% à 547,7 ME, soit une marge de 17,5% du chiffre d'affaires, en hausse de 80 points de base par rapport à 2016. Le Groupe parvient ainsi à faire progresser sensiblement sa profitabilité dans un contexte toujours très fort de développement avec des acquisitions et l'expansion dans de nouveaux pays.

Le Résultat Opérationnel Courant ressort à 394,4 ME (+13,3%) après amortissements et provisions de 153,3 ME (+21,2%) reflétant la hausse du patrimoine immobilier.

Le coût de l'endettement financier net s'établit à 135,4 ME (+21,4%) dans un contexte de nombreuses acquisitions réalisées sur les 12 derniers mois.

La charge d'impôt ressort à 81,7 ME en baisse de 4,6% bénéficiant de l'expansion du Groupe à l'international.
Enfin, le résultat net (hors ORNANE et actualisation des impôts différés) s'élève à 197,8 ME, en hausse de +11,4%, soit un rythme supérieur à la progression du chiffre d'affaires, démontrant la solidité du modèle de développement d'ORPEA.

Proposition de distribution d'un dividende de 1,10 euro par action

Le Conseil d'administration proposera à l'Assemblée générale des actionnaires du 28 juin 2018 la distribution d'un dividende de 1,10 euro par action au titre de l'exercice 2017, contre 1,00 euro pour l'exercice précédent.

Le patrimoine immobilier représente une surface de 1,84 millions m2 et une valeur de 4.970 ME au 31 décembre 2017, soit une hausse de +845 ME sur l'exercice 2017 et de +1,5 milliards d'euros sur 2 ans. Cette croissance de 20,5% en 2017 reflète la stratégie du Groupe d'accroître son niveau de détention immobilière avec un renforcement notamment en Allemagne, Autriche, Italie et République tchèque.
Ainsi, le taux de détention des immeubles se situe désormais à 45%, proche de l'objectif du Groupe, contre 36% fin 2015.
La valorisation, établie par des experts indépendants, fait ressortir un taux de capitalisation moyen de 6%, contre 6,1% en 2016, soit une valorisation prudente au regard des récentes transactions de marché sur le même type d'actif à 4,5%.

Le patrimoine immobilier confère à ORPEA une position unique dans le secteur, lui permettant de pérenniser ses cash-flows à long terme, et d'accroître la flexibilité et la sécurité de sa structure financière.

Renforcement de la structure financière

La dette financière nette s'établit à 4.413 ME au 31 décembre 2017, soit quasiment stable par rapport au 30 juin 2017, notamment suite au remboursement de l'ORNANE par renforcement des fonds propres. Le coût de la dette continue de baisser pour s'établir à 3,1%. La dette nette est intégralement couverte contre le risque de hausse des taux d'intérêt.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU