OSE Immuno présente des nouvelles données sur sa plateforme BiCKI d'inhibiteurs de points de contrôle bispécifiques

OSE Immuno présente des nouvelles données sur sa plateforme BiCKI d'inhibiteurs de points de contrôle bispécifiques©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 10 juin 2020 à 19h22

OSE Immunotherapeutics SA (ISIN: FR0012127173; Mnémo: OSE), présente les dernières avancées réalisées sur sa plateforme BiCKI de bispécifiques anti-PD-1 fusionnée à des cytokines ou à des molécules de costimulation, et fait un point préclinique sur BiCKI-IL-7, protéine de fusion bifonctionnelle anti-PD1/IL-7, au Congrès annuel virtuel (II) de l'American Association of Cancer Research (AACR) qui se tiendra du 22 au 24 juin 2020.

Nicolas Poirier, Directeur scientifique d'OSE Immunotherapeutics, commente : "Les données présentées à l'AACR montrent que notre plateforme d'anticorps inhibiteurs de points de contrôle anti-PD-1 bispécifiques, BiCKI, et notre thérapie innovante bispécifique associant un anti-PD-1 à une cytokine IL-7, BiCKI-IL-7, représentent un nouvel outil potentiel de lutte contre les mécanismes de résistance aux traitements anti-PD(L)-1 et s'adressent à une population de patients en échappement immunitaire aux traitements par inhibiteur de point de contrôle".

Les inhibiteurs de points de contrôle sont aujourd'hui considérés comme le nouveau standard de traitement d'un certain nombre de cancers. Néanmoins, leur efficacité reste limitée chez un pourcentage élevé de patients dont certains, initialement répondeurs, peuvent développer une résistance à ces traitements et présenter une rechute de la maladie. La stimulation chronique des lymphocytes T au sein de la tumeur entraîne un état d'altération fonctionnelle défini comme un épuisement des lymphocytes T. Par ailleurs, il est important de désarmer les cellules T régulatrices (Tregs) car elles atténuent la réponse antitumorale.

Le poster intitulé : "Bispecific anti-PD1 ChecKpoint Inhibitors antibodies (BiCKI), an optimized platform designed to tackle anti-PD-(L)1 primary and secondary resistance mechanisms" décrit les avancées réalisées dans le processus de fabrication de la plateforme BiCKI et l'exposition au produit en concevant la structure des anticorps bispécifiques de manière sélective. La fusion de la molécule de costimulation, de la cytokine ou du récepteur négatif dominant avec l'anticorps bloquant l'anti-PD-1 permet de générer et de sélectionner différentes molécules bispécifiques efficaces qui agissent en synergie pour contrer les mécanismes de résistance primaire et secondaire aux traitements anti-PD(L)-1.

Le poster intitulé : "A novel bifunctional anti-PD-1 / IL-7 fusion protein potentiates effector function of exhausted T cell and disarms Treg suppressive activity" montre des données qui valident le potentiel thérapeutique d'une activation des signaux IL-7 pour vaincre la résistance PD-1. Le bifonctionnel anti-PD1/IL-7, BiCKI-IL-7, modifie l'équilibre immunitaire en favorisant les cellules T effectrices par rapport aux cellules T régulatrices en stimulant les cellules T effectrices et les cellules T épuisées, tout en désarmant les fonctions immunosuppressives des cellules T régulatrices, par opposition à IL-2 (et à IL-15).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.