OSE Immuno : progresse après les annonces

OSE Immuno : progresse après les annonces©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 15 mars 2021 à 09h08

OSE Immunotherapeutics grimpe de 4% sur les 13 euros ce lundi, alors que le groupe et le coopérateur français ARCAGY-GINECO ont annoncé que l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament et le Comité de Protection des Personnes ont donné leur autorisation pour démarrer un nouvel essai clinique de Phase 2 évaluant Tedopi chez des patientes en rechute d'un cancer de l'ovaire (essai TEDOVA). Tedopi sera évalué en monothérapie et en combinaison avec Keytruda (pembrolizumab), un checkpoint inhibiteur de Merck, en traitement de maintenance après chimiothérapie chez des patientes atteintes d'un cancer de l'ovaire.

OSE Immunotherapeutics grimpe de 4% sur les 13 euros ce lundi, alors que le groupe et le coopérateur français ARCAGY-GINECO ont annoncé que l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament et le Comité de Protection des Personnes ont donné leur autorisation pour démarrer un nouvel essai clinique de Phase 2 évaluant Tedopi chez des patientes en rechute d'un cancer de l'ovaire (essai TEDOVA).
Tedopi sera évalué en monothérapie et en combinaison avec Keytruda (pembrolizumab), un checkpoint inhibiteur de Merck, en traitement de maintenance après chimiothérapie chez des patientes atteintes d'un cancer de l'ovaire.

L'étude TEDOVA comprendra 3 bras de traitement et évaluera Tedopi, vaccin à base de néo-épitopes, en traitement de maintenance en monothérapie ou en combinaison avec l'anti-PD-1 Keytruda versus le traitement de référence chez des patientes atteintes d'un cancer de l'ovaire en situation de rechute platine sensible, et dont la maladie est contrôlée après chimiothérapie avec platine.

L'essai clinique sera promu par l'Association de Recherche sur les CAncers dont GYnécologiques (ARCAGY-GINECO), pour le groupe GINECO qui mènera l'essai TEDOVA dans le cadre du réseau européen ENGOT (European Network for Gynecological Oncological Trial groups). L'étude sera soutenue en partie par le Programme d'Études Initiées par les Chercheurs (Investigator-Initiated Studies Program) de MSD (Merck Sharp & Dohme Corp), une filiale de Merck & Co., Inc., qui fournira Keytruda (pembrolizumab) et par OSE Immunotherapeutics qui fournira Tedopi et apportera un soutien financier.

"Ce nouveau programme va une fois de plus augmenter le potentiel de valorisation de Tedopi. Nous manquons toutefois
encore de visibilité (calendrier, coûts,...) pour l'intégrer à notre valorisation" commente Portzamparc qui vise un cours de 15,70 euros ce lundi en restant à l'achat sur le dossier...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.