OSE Immunotherapeutics fait le point face à ses actionnaires

OSE Immunotherapeutics fait le point face à ses actionnaires©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 27 juin 2019 à 06h46

OSE Immunotherapeutics a réuni, le 26 juin, ses actionnaires en Assemblée générale. Au total, 78 actionnaires étaient présents ou représentés ou votaient par correspondance. Ils possédaient ensemble 9.003.075 actions (soit 60,93% du capital) et 13.626.575 voix, représentant 66,96% des droits de vote. Les actionnaires ont approuvé toutes les résolutions proposées par le Conseil d'administration.

En particulier, l'Assemblée générale a approuvé la nomination de Nicolas Poirier en qualité de nouvel administrateur représentant les salariés actionnaires d'OSE Immunotherapeutics. Nicolas Poirier est Directeur scientifique d'OSE Immunotherapeutics depuis 2016 et avait rejoint la société en 2009 en tant que Chef de projet puis Directeur des Programmes scientifiques. Avec son équipe de R&D, il poursuit l'identification de cibles d'intérêt majeur pour les transformer en immunothérapies à fort potentiel. Nicolas Poirier est l'auteur de plusieurs publications internationales de premier plan et de brevets dans le domaine de l'immunothérapie.

Au cours de cette Assemblée générale, Dominique Costantini, Présidente, et Alexis Peyroles, Directeur général d'OSE Immunotherapeutics, ont rappelé les dernières avancées et la stratégie de croissance de la société. "Depuis le début de l'année, nous avons poursuivi activement le développement clinique de notre portefeuille de produits en immuno-oncologie et dans les maladies auto-immunes. Par ailleurs, nous explorons des nouvelles opportunités pour Tedopi, le produit le plus avancé du portefeuille, et pour FR104, prêt à entrer en phase 2. Nous sommes très satisfaits des avancées de nos deux candidats médicaments développés en partenariat : BI 765063 avec Boehringer Ingelheim et OSE-127 avec Servier, deux produits qui soutiennent notre stratégie de partenariats qui par ailleurs génère des paiements d'étapes importants pour OSE".

Des récentes avancées cliniques majeures de quatre programmes thérapeutiques différenciés en immuno-oncologie et dans les maladies auto-immunes.

OSE Immunotherapeutics a rappelé avoir perçu un montant de 25 ME de nouveaux paiements d'étapes au cours du 1er semestre 2019, lui assurant une visibilité financière jusqu'à fin 2020 : 10 ME de Servier à l'exercice de la première option de licence dans le cadre de l'accord de licence en 2 étapes sur OSE-127 ; 15 ME de Boehringer Ingelheim suite à l'obtention de l'autorisation d'essai clinique de BI 765063 et au premier patient traité dans l'essai.

Par ailleurs, OSE Immunotherapeutics évalue les meilleures options pour continuer un développement robuste de FR104, un actif prêt à entrer en Phase 2 dans les maladies auto-immunes ou dans la transplantation, y compris des opportunités de partenariat mondial.

La société poursuit activement des nouveaux programmes innovants en recherche. En mars 2019, elle a présenté BiCKI, sa nouvelle plateforme d'inhibiteurs bispécifiques de points de contrôle ciblant le récepteur PD-1 et d'autres cibles innovantes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.