Osmozis devrait délivrer une croissance soutenue en 2017-2018

Osmozis devrait délivrer une croissance soutenue en 2017-2018©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 23 mai 2018 à 18h42

Au 1er semestre 2017-2018, le chiffre d'affaires d'Osmozis bénéficie des premiers effets de la stratégie commerciale avec une croissance globale de +8%, à 2.041 kE, tiré par les ventes d'accès Internet à l'international (+12,4%) et les services connectés (+26,3%).

Avec 211 kE de charges financières et un crédit d'impôts de 368 kE, le résultat net du Groupe ressort à -1.608 kE au terme du 1er semestre 2018 (-1.140 kE un an plus tôt). Ce 1er semestre 2017-2018 confirme la bonne dynamique commerciale dans laquelle nous sommes inscrits. Il témoigne surtout des nombreux investissements réalisés dans le cadre de la stratégie d'expansion des activités du Groupe, commente Gérard Tremblay, Président Directeur Général d'Osmozis.

Au 28 février 2018, les capitaux propres d'Osmozis s'établissaient à 6.749 kE pour une trésorerie de 4.709 kE et un endettement financier net de 5.853 kE.

Au cours de ce semestre, 231.000 obligations convertibles en actions ont été remboursées pour un montant de 2.189 kE (prime de non conversion incluse). Cette opération a permis de supprimer une dilution potentielle d'environ 10% pour ses actionnaires. Osmozis a également souscrit à 3 nouveaux emprunts bancaires à 5 ans pour un montant total de 3.835 kE. Le Groupe dispose donc des moyens financiers pour réaliser ses investissements de croissance et poursuivre activement son développement sur un marché en forte expansion.

Osmozis prévoit de délivrer une croissance soutenue sur l'exercice 2017-2018 et de renouer avec la rentabilité dès le second semestre malgré l'impact de l'intégration de Logmis. Les résultats annuels sont ainsi attendus en amélioration par rapport à l'exercice précédent. Les premiers indicateurs sont très favorables et nous confortent dans notre ambition de délivrer une croissance soutenue en 2017-2018, assure Gérard Tremblay.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU