Osmozis : une perte proche de 2 ME pour l'exercice 2019-2020

Osmozis : une perte proche de 2 ME pour l'exercice 2019-2020
pièce 1 centime euro

Boursier.com, publié le jeudi 17 décembre 2020 à 21h24

Dans un contexte de baisse de 25% du chiffre d'affaires du secteur de l'Hôtellerie de Plein Air durant la saison 2020, Osmozis a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 8 millions d'euros au terme de l'exercice 2019-2020, en baisse de -5,5% grâce à la forte croissance, à hauteur de 30%, des loyers récurrents issus des Services Premium d'abonnement à 4,37 ME au 31 août (3,36 ME lors de l'exercice 2018-2019).

Dans un contexte de baisse de 25% du chiffre d'affaires du secteur de l'Hôtellerie de Plein Air durant la saison 2020, Osmozis a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 8 millions d'euros au terme de l'exercice 2019-2020, en baisse de -5,5% grâce à la forte croissance, à hauteur de 30%, des loyers récurrents issus des Services Premium d'abonnement à 4,37 ME au 31 août (3,36 ME lors de l'exercice 2018-2019).

Conformément à l'objectif formulé, Osmozis a atteint un EBE de 455 kE pour l'exercice 2019-2020, dans un contexte de crise sanitaire freinant la consommation de données sur les sites de vacances. L'augmentation des charges d'exploitation sur l'exercice est due, quant à elle, principalement à la forte croissance des installations sur site liée à l'essor des Services Premium d'abonnement et à l'intégration d'EWI-MédiaWiFi dont la structure de coûts est en cours de rationalisation pour atteindre les standards d'efficience du Groupe. De plus, afin de poursuivre la structuration de ses activités, le Groupe a recruté des salariés à des postes stratégiques, notamment un nouveau Directeur commercial et un nouveau Directeur des Operations.

Le résultat d'exploitation ressort à -1,48 ME, après prise en compte de dotations nettes aux amortissements, provisions et transferts de charges à hauteur de -1,94 ME (-1,36 ME au 31 août 2019), reflétant la hausse des efforts R&D du Groupe et la forte croissance des installations sur site qui créent les revenus de demain.

Après prise en compte du résultat exceptionnel de -129 kE, issus d'une reprise de provision pour litige et d'un produit d'impôt différé de 491 kE (et incluant le CIR), le résultat net du Groupe s'établit à -1,96 ME.

Visibilité financière renforcée

Au 31 août 2020, les capitaux propres d'Osmozis s'établissaient à 6,07 ME pour une trésorerie brute de 5,14 ME et un endettement financier net de 7,64 ME, comprenant un apport de 4 ME issus de l'émission d'obligations convertibles en actions et le remboursement net de 1 ME d'emprunts.

Parallèlement, les flux nets de trésorerie générés par l'activité sont ressortis à 1,5 ME, grâce à une baisse des besoins en fond de roulement de 2,1 ME. Parallèlement, Osmozis a poursuivi les investissements dans son parc de bornes et d'objets connectés avec des flux d'investissements de 2,2 ME.

Post clôture, Osmozis a souscrit des prêts garantis par l'Etat (PGE) pour un total de 2 ME. Cette structure financière offre au Groupe la visibilité financière pour poursuivre son développement.

Perspectives

A moyen terme, Osmozis entend poursuivre son développement commercial, tout en maintenant sa trajectoire de rentabilité, en se concentrant sur les axes stratégiques suivants :

La poursuite de l'optimisation de la structure de coûts et le strict contrôle des charges d'exploitation pour améliorer la performance du Groupe. Dans ce cadre, Osmozis fermera sa filiale allemande en 2021, faisant suite à la dissolution de la filiale hollandaise en juillet 2020. Le pilotage sur ces territoires sera désormais assuré depuis la France.

Dans la continuité de ces axes de développement, Osmozis ambitionne de renouer avec une croissance rentable de ses activités pour l'exercice 2020-2021, grâce à la poursuite de son déploiement commercial et l'augmentation structurelle de sa rentabilité, prioritairement par développement organique.

Compte tenu des incertitudes liées à la pandémie de Covid-19, le Groupe conditionne la réalisation de son ambition à la stabilisation de la situation sanitaire à partir du printemps 2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.