Parrot : la perte nette diminue nettement au premier semestre

Parrot : la perte nette diminue nettement au premier semestre©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 01 août 2019 à 08h07

Parrot fait état d'une amélioration de son bas de compte de résultats au premier semestre malgré un chiffre d'affaires de 39,7 ME, en repli de 28%. Dans la continuité des mesures stratégiques (réorganisation, arbitrages, économies) prises depuis fin 2018, le chiffre d'affaires augmente néanmoins de 21% par rapport au trimestre précédent. Ce niveau bénéficie toutefois d'une reprise de provision pour protection de marge distributeur devenue sans objet suite au changement de stratégie commerciale des activités prosumer. Le montant de cette reprise s'élève à 2,2 ME et impacte favorablement le chiffre d'affaires tout comme les soldes de gestion. Retraité de cette reprise de provision le chiffre d'affaires du 1ersemestre ressort à 37,5 ME (-32%).

Dans le prolongement des arbitrages du portefeuille de produits, du recentrage de la stratégie commerciale et de la montée en puissance des offres et solutions dédiées aux professionnels, la marge brute consolidée du 1er semestre 2019 s'établit à 63,6% du chiffre d'affaires. Sans la reprise de provision, le taux de marge brute ressort à 61,5% du chiffre d'affaires retraité.

Compte tenu d'un résultat financier non significatif et d'une quote part du résultat des entreprises mises en équivalences de -0,3 ME, le résultat net consolidé part du Groupe s'établit à -13,8 ME, contre -32,1 ME au 1er semestre 2018.

La trésorerie nette au 30 juin est de 137,2 ME. Dans l'hypothèse d'une continuité de la marche actuelle des affaires, et du contexte de marché, Parrot est en ligne avec son objectif annuel de disposer d'environ 100 ME de trésorerie nette à fin 2019.

Enfin, Parrot explique avoir poursuivi l'adaptation de son activité Drones prosumer à l'évolution du marché des drones tout en réalisant des économies substantielles, une politique de gestion qui se poursuit en 2019. Les ressources sont concentrées sur une R&D de pointe, multipliant les passerelles entre usages grand public et usages professionnels, des réseaux de distribution resserrés, principalement gérés depuis la France, et privilégiant les ventes en lignes, et des opérations marketing opportunistes, liées à l'évolution des différents marchés géographiques.

Les activités Drones et solutions professionnels présentent des perspectives de croissance à deux chiffres et des résultats attendus proche de l'équilibre en fin d'année. Soutenues par une offre diversifiée, développées spécifiquement pour les différentes industries ciblées (agriculture de précision, la Cartographie 3D, la Géomatique, l'Inspection, et la Sécurité), leur évolution reste toutefois sujette à la hausse de la pénétration des nouvelles technologies offertes par les drones, dont le rythme d'adoption est difficilement prévisible.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.