Partenariat entre Moonshot-Internet et eBaoTech

Partenariat entre Moonshot-Internet et eBaoTech©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 28 novembre 2017 à 13h34

Moonshot-Internet et eBaoTech ont conclu un accord de partenariat en matière de distribution d'assurance contextuelle via les sites d'e-commerce en Europe.

Moonshot-Internet, l'AssurTech B2B2C dédiée aux e-commerçants et créée par Société Générale Insurance en mars 2017, est le premier client en Europe d'eBaoCloud, solution d'eBaoTech, fournisseur global de plateformes d'assurances connectées en assurance vie et non-vie.

eBaoCloud est une plateforme ouverte d'APIs reposant sur des micro-services permettant de construire des modèles d'analyse des données innovants et de développer des solutions d'assurance dans un Cloud dédié.

Moonshot-Internet a choisi cette plateforme pour industrialiser la distribution d'offres d'assurance et de services contextuels à destination d'une clientèle de sites marchands. Ces solutions sont intégrées dans les sites des e-commerçants via des Interfaces de Programmation (APIs) et visent à améliorer l'expérience après-vente des clients grâce à une offre de services en temps réel en cas de sinistre.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Partenariat entre Moonshot-Internet et eBaoTech
  • avatar
    ajlbn -

    Ordonnances: Mailly (FO) refuse de parler de "victoire" pour Macron


    Statut : refusé

    Il y a une heure


    Ce n'est pas une victoire de Macron, des patrons, c'est peut-être une défaite des directions des syndicats en ordre dispersé, certaines plus préoccupées de devenir l'interlocutrice privilégiée du gouvernement, alors que l'opposition de Gauche, la vraie, (pas celle des accompagnateurs du libéralisme) tendait la main pour une large plateforme revendicative et décidée.
    Patrons, d'ailleurs, heureux, dont ceux de grands groupes qui voient leur mandat se terminer, et qui s'inquiètent, se réunissent en "synode" à l'abbaye de Royaumont, le 1 et le 2 décembre. Il y en aurait même un qui sera renvoyé en correctionnelle pour une vieille histoire...Voir la canard du 22/11- page 3. Un autre conclave sera inauguré dès le 2 décembre, par un grand patron fournisseur d'accès. Le sponsor de ce sommet a allongé plus de 400 000 euros!
    On sait tout sur le pipi du chien présidentiel, passé en boucle dans les médias, mais rien ou presque sur ces sujets non neutres. Il est vrai que nous payons déjà les violons du bal...il ne faudrait pas en plus nous informer!

    Encore censuré abusivement! Impossible de critiquer la politique et l'économie sans s'attirer les foudres de la modération! Toucher au patronat! Incroyable! Mon avis est factuel, respectueux de la charte et des gens. Ce n'est qu'une censure politique indigne d'un pays qui se dit encore libre. je repasse autant de fois que nécessaire


    supprimer




    référence à l'article :

    Ordonnances: Mailly (FO) refuse de parler de "victoire" pour Macron


    Statut : en attente de publication

    Il y a une heure


    Ce n'est pas une victoire de Macron, des patrons, c'est peut-être une défaite des directions des syndicats en ordre dispersé, certaines plus préoccupées de devenir l'interlocutrice privilégiée du gouvernement, alors que l'opposition de Gauche, la vraie, (pas celle des accompagnateurs du libéralisme) tendait la main pour une large plateforme revendicative et décidée.
    Patrons, d'ailleurs, heureux, dont ceux de grands groupes qui voient leur mandat se terminer, et qui s'inquiètent, se réunissent en "synode" à l'abbaye de Royaumont, le 1 et le 2 décembre. Il y en aurait même un qui sera renvoyé en correctionnelle pour une vieille histoire...Voir la canard du 22/11- page 3. Un autre conclave sera inauguré dès le 2 décembre, par un grand patron fournisseur d'accès. Le sponsor de ce sommet a allongé plus de 400 000 euros!
    On sait tout sur le pipi du chien présidentiel, passé en boucle dans les médias, mais rien ou presque sur ces sujets non neutres. Il est vrai que nous payons déjà les violons du bal...il ne faudrait pas en plus nous informer!

    Nouvelle combine, la modération ORANGE ne censure plus, elle oublie pendant plus d'une de valider ou de refuser un message! Elle laisse flotter les rubans et les avis pas conformes restent dans les limbes! Des malins!