Pernod-Ricard emporté par une dégradation d'analyste

Pernod-Ricard emporté par une dégradation d'analyste
pernod ricard, été, vacances, alcool

Boursier.com, publié le lundi 19 mars 2018 à 09h31

Dans les dernières positions du CAC40, Pernod-Ricard est à la peine dans les premiers échanges de la semaine, en repli de 1,5% à 31,5 euros. La faute à Goldman Sachs qui a dégradé le titre du groupe de spiritueux d''achat' à 'neutre' malgré un objectif de cours inchangé à 146 euros.

Si le groupe bénéficie toujours du dynamisme des marchés émergents, notamment en Chine et en Inde, il pourrait commencer à souffrir du ralentissement aux Etats-Unis, son marché le plus important. D'éventuelles barrières douanières à l'importation pourraient également peser sur l'activité américaine de la société alors que 60% de ses ventes locales sont importées. GS note enfin que le titre se négocie avec une prime de 5% sur le secteur et de 36% sur la moyenne sur dix ans de la société.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Pernod-Ricard emporté par une dégradation d'analyste
  • avatar
    pigeonxxl38 -

    a la "caisse d'épargne" la casse de mon assurance-vie le dénommé Nuances 3d dynamique + comme son nom l'indique a la Bourse adossée et au plus élevée ou ces malfaisants m'avaient dégueulassement attiré , la casse bien engagée sans autres possibilités ils m'avaient proposé un "arbitrage" ces daubés : celui d'aller me reporter sur un autre de leurs placement pas mal rémunéré si ça pouvait me contenter ? mais pas du tout cet enfumage ce compromis de marchand de tapis cette monnaie de singe a récupérer cette combine a la "craque zob a la mords-moi-le nœud" sur le champ je les avait envoyé balader , "pas de momie ce sera un entier Ricard ou sinon rien !" cette boutique devenue archi pourrie n'est-elle pas en train de boire la tasse peut-être en sursis voir a l'agonie ? il restera un seul plaisir truandé pour truandé la voir un jour aller au tapis , c'est ce qui s'appelle la politique de la "terre brulée" !