Pernod Ricard grimpe, Diageo impressionne aux Etats-Unis

Pernod Ricard grimpe, Diageo impressionne aux Etats-Unis©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 28 janvier 2021 à 12h06

Pernod Ricard se distingue à la mi-journée à la faveur d'un titre en hausse de 2,4% à 156,6 euros. Le groupe de spiritueux bénéficie de la publication intermédiaire nettement meilleure que prévue de Diageo (+4,5%), qui a bénéficié de la vigueur de la demande aux Etats-Unis. Le fabricant du whisky Johnnie Walker et de la vodka Smirnoff a réalisé sur les six premiers mois de son exercice décalé un bénéfice ajusté en repli de 13% à 69,9 pence par action pour des revenus nets de 6,87 milliards de livres, en repli de 4,5%. La croissance organique est ressortie à 1% contre une baisse de 5% attendue par le consensus. Le résultat opérationnel a reculé de 8,3% à 2,24 Mds£.

"La croissance en Amérique du Nord a été stimulée par la résistance de la demande des consommateurs (..) et par la reconstitution des stocks par les distributeurs et les détaillants", a souligné la firme britannique, qui réalise près de 45% de ses bénéfices outre-Atlantique. En Europe et en Turquie, les ventes nettes de Diageo ont baissé de 10%. En Amérique latine et aux Caraïbes, elles ont reculé de 1%, tandis qu'en Asie-Pacifique, elles ont baissé de 3%.

Le groupe n'a pas fourni de prévision de chiffre d'affaires sur l'année. Il a dit toutefois s'attendre à une croissance des ventes dans toutes les régions au cours du second semestre, compte tenu d'une base de comparaison favorable par rapport à l'année précédente, d'une forte dynamique en Amérique du Nord et de la réouverture des bars et des restaurants dans d'autres régions. "Nous nous attendons à une volatilité et à la poursuite des perturbations au second semestre, en particulier dans le secteur de la restauration, ce qui rendra les performances plus difficiles", a déclaré le PDG du groupe, Ivan Menezes.

Les analystes impressionnés

"Ce sont des résultats exceptionnellement bons et il est difficile de trouver des failles dans cette publication", affirme Simon Hales, analyste chez Citi. Bryan Garnier juge la croissance américaine "exceptionnelle" et note que la surexposition de Diageo au marché américain est un avantage, tout comme le portefeuille diversifié de l'entreprise en termes de catégories et de prix. RBC salue également la performance 'extraordinaire' nord-américaine, avec une croissance organique de 12% et une marge d'Ebit en hausse de 80 points de base grâce au levier opérationnel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.