Pernod Ricard : sanctionné après un début d'exercice au ralenti

Pernod Ricard : sanctionné après un début d'exercice au ralenti
Une bouteille de Jameson, le whiskey irlandais du groupe français, leader aux Etats-Unis.

Boursier.com, publié le jeudi 17 octobre 2019 à 09h07

Début de séance compliqué pour Pernod Ricard. La publication trimestrielle, en deçà des attentes, du groupe de spiritueux est sanctionnée par les opérateurs avec un titre qui cède 2,4% à 162,7 euros. Il faut dire que la croissance organique n'a atteint que 1,3% sur les trois premiers mois de l'exercice de la société, là où le marché attendait 3,1%. Pernod a notamment du faire face à un net ralentissement de la demande en Asie.

Alexandre Ricard, PDG de l'entreprise, a déclaré : "la croissance au T1 est modérée, conformément à nos attentes. Dans un contexte qui demeure particulièrement incertain, nous confirmons notre objectif de croissance interne du Résultat Opérationnel Courant pour l'année 2019/20 de +5% à +7%".

Du côté des analystes, l'heure est pour le moment au statu quo avec aucun gros changement à noter.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.