Pétrole : au plus haut depuis 3 mois, vers une prolongation de l'accord Opep+

Pétrole : au plus haut depuis 3 mois, vers une prolongation de l'accord Opep+©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 03 juin 2020 à 23h45

Les cours du pétrole ont encore progressé mercredi soir malgré un début de séance hésitant, dans l'espoir d'une reprise de l'économie mondiale et d'un rééquilibrage entre l'offre et la demande d'or noir. Le baril de brut léger américain WTI pour livraison juillet a gagné 1,3% à 37,29$ sur le Nymex, au plus haut depuis trois mois, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord d'échéance août a pris 0,6% à 39,79$.

Selon des sources citées par 'Reuters', la Russie et l'Arabie saoudite auraient conclu un accord préliminaire en vue de prolonger l'accord de l'Opep+ de maîtrise de la production pour un mois supplémentaire, jusqu'à la fin juillet.

Certains pays rechignent à respecter leurs engagements de baisse de production

L'accord conclu le 12 avril (qui avait déçu, entraînant un plongeon historique des cours du brut), stipulait que l'Opep+ réduirait en mai et juin sa production de 9,7 mbj par rapport à son niveau de production d'octobre 2018... Toutefois, certains pays, dont le Nigéria et l'Irak, n'ont pas respecté jusqu'ici leurs obligations, et Moscou et Riyad font pression pour qu'ils se plient plus efficacement à l'accord, selon les sources citées par 'Reuters'.

Ces discussions font peser le suspense sur la date de la tenue d'une réunion de l'Opep+ prévue les 9 et 10 juin. Certaines sources évoquent une date plus proche, peut-être dès ce jeudi 4 juin par visioconférence, tandis que d'autres voient à l'inverse un report à une date ultérieure.

Mercredi, les cours du pétrole ont aussi été soutenus par une baisse surprise des stocks de pétrole aux Etats-Unis. Pour la semaine close au 23 mai, ces réserves ont reculé de 2,1 millions de barils à 532,3 mb, contre un consensus de +3 mb.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.