Pétrole : Donald Trump fait flamber les cours de 25% !

Pétrole : Donald Trump fait flamber les cours de 25% !
Donald Trump devant la presse, dans les jardins de la Maison blanche.

Boursier.com, publié le jeudi 02 avril 2020 à 22h55

Donald Trump a fait flamber jeudi les cours du pétrole et des valeurs pétrolières ! Le président américain a déclaré que la Russie et l'Arabie saoudite avaient trouvé un accord pour réduire substantiellement leur production d'au moins 10 millions de barils par jour, afin de soutenir les cours, tombés ces derniers jours au plus bas depuis 18 ans.

Jeudi soir, le brut léger américain WTI a repris 24,7% à 25,32$ le baril pour le contrat à terme de mai sur le Nymex, et le Brent de mer du Nord a regagné 21% à 29,94$ (contrat de juin) ! En séance, le WTI avait flambé de plus de 40% et le Brent de plus de 30%, mais les experts attendent désormais la confirmation de la baisse de la production, qui pourrait être difficile à mettre en oeuvre sur le plan industriel.

Sur Twitter, le locataire de la Maison Blanche a affirmé jeudi : "Je viens de parler à mon ami MBS (prince héritier) d'Arabie Saoudite, qui s'est entretenu avec le président Poutine de Russie, et je m'attends & j'espère qu'ils réduiront d'environ 10 millions de barils (ndlr : la production), et peut-être bien plus, ce qui, si cela se produit, sera GRAND pour l'industrie du pétrole et du gaz !".

Ces 10 millions de barils par jour représentent environ 10% de la demande mondiale avant la crise du coronavirus, qui a fait chuter la demande d'au moins 20%, selon le experts.

Face à l'effondrement des cours du pétrole, Vladimir Poutine avait appelé mercredi les pays producteurs et consommateurs de pétrole à trouver une solution. Il avait qualifié de "difficile" la situation sur les marchés mondiaux des hydrocarbures, qui subissent un double choc : chute de la demande liée au coronavirus d'une part, et hausse de l'offre due à la guerre des prix déclenchée début mars entre l'Arabie saoudite et la Russie. Une guerre que Donald Trump a qualifiée en début de semaine de "folle".

Les valeurs pétrolières au rebond à la Bourse

Les cours du pétrole WTI étaient tombés lundi sous le seuil des 20$ le baril pour le WTI, au plus bas depuis 18 ans, après avoir perdu les deux-tiers de leur valeur au 1er trimestre 2020.

Jeudi à Wall Street, le secteur de l'énergie a soutenu les indices boursiers (+2,2% pour le Dow Jones), avec un bond de 9% de l'indice S&P 500 Energy, suivi de loin par les "utilities" (3,1%) et les biens de consommation de base (+2,8%). Parmi les pétrolières, Chevron a rebondi de 11%, ExxonMobil de 7,2%, ConocoPhillips a grimpé de 14,3%, Devon Energy a gagné 14,7%, Marathon Oil a pris 10,6%, Schlumberger a bondi de 10,1% et Transocean a repris plus modestement 1,8%. La plupart de ces titres perdent cependant encore entre 40% et 70% depuis le début de l'année.

En Europe, Total a gagné jeudi 3% à la Bourse de Paris, tandis que BP a pris 5,8% et Royal Dutch Shell a gagné 8,4% à Londres

Vos réactions doivent respecter nos CGU.