Pétrole : en baisse malgré une forte contraction des stocks US

Pétrole : en baisse malgré une forte contraction des stocks US©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 15 octobre 2020 à 21h02

Les cours du pétrole ont reculé jeudi face à la résurgence de l'épidémie de coronavirus en Europe, qui menace de remettre en cause le rebond de la croissance économique, et donc de peser sur la demande d'or noir. Toutefois, l'annonce d'une baisse des stocks de brut plus importante que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière a permis aux cours de limiter les dégâts en fin de journée.

Ainsi, le contrat de novembre sur le baril de brut léger américain (WTI) a perdu jusqu'à 4,4% avant l'annonce des stocks US, avant de réduire ensuite ses pertes à -0,2% pour finir à 40,99$ sur le Nymex. Le contrat sur le Brent pour livraison en décembre a lâché de son côté 0,37% à 43,16$ après une chute de 4% en début de séance.

Selon le département à l'Energie, les stocks pétroliers domestiques américains pour la semaine close au 9 octobre, ont chuté de 3,8 millions de barils, pour revenir à 489,1 millions, alors que les experts attendaient un recul de 2,1 mb. Les stocks d'essence ont eux baissé de 1,6 mb tandis que ceux de produits distillés (dont le fioul domestique) ont plongé de 7,2 mb, plus que prévu dans les deux cas.

A ce niveau, les stocks de brut restent cependant supérieurs de 11% à leur moyenne des cinq années passées, dans un contexte de faible demande et de ralentissement économique lié à la pandémie de coronavirus.

Les analystes jugent en outre que les chiffres de la semaine passée ne sont pas significatifs d'une tendance, dans la mesure où ils ont été influencés par l'ouragan Delta, qui a paralysé la production dans le golfe du Mexique et ralenti les importations de brut, ce qui a entraîné des ponctions dans les stocks.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.