Pétrole : le Brent s'enfonce sous les 60$

Pétrole : le Brent s'enfonce sous les 60$©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 07 août 2019 à 09h59

La mauvaise série se poursuit pour l'or noir, très largement pénalisé par l'intensification de la guerre commerciale sino-américaine et les inquiétudes qui en découlent sur la demande. Le cours du Brent revient ainsi à 58,75 euros ce mercredi, en baisse de 0,3%, soit un niveau inconnu depuis le début de l'année. La chute sur une semaine glissante est spectaculaire, atteignant 9,5%. Un peu mieux orienté, le baril de brut WTI tente de se stabiliser autour des 53,5$, après avoir lâché 6% environ sur 7 jours.

Pour les observateurs, le reflux rapide des cours du pétrole est directement corrélé aux tensions sur le front du commerce. Les nouvelles menaces brandies par Donald Trump à l'égard de Pékin (droits de douane additionnels de 10% sur les 300 milliards de dollars d'importations chinoises non encore taxées, à compter du 1er septembre) et la riposte de la Chine, tant sur le marché des changes que sur le boycott des produits agricoles américains, font redouter une forte baisse de la consommation de pétrole, en particulier dans les deux grandes puissances.

Hier, l'Energy Information Administration (EIA), l'agence fédérale de l'énergie américaine, a ajusté sa prévision de croissance de la demande pétrolière mondiale pour cette année de 70.000 barils par jour (bpj), à 1,00 million de bpj. L'EIA est cependant optimiste pour 2020 puisqu'elle anticipe dorénavant une demande 1,43 million de bpj, relevée de 30.000 bpj par rapport à sa précédente estimation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.