Pétrole : le secteur sous pression dans le sillage du brut

Pétrole : le secteur sous pression dans le sillage du brut©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 16 mars 2021 à 15h19

Le compartiment pétrolier est à la peine ce mardi. Il suffit de jeter un oeil au palmarès pour s'en rendre compte puisque CGG, TechnipFMC et Maurel&Prom pointent en queue de SRD. Sur le CAC40, c'est Total qui ferme la marche, sur une baisse de 2%. Le secteur est chahuté alors que les cours du brut reculent fortement sur des craintes relatives à la vigueur de la reprise économique mondiale en lien avec la poursuite de la pandémie qui continue à faire des ravages aux quatre coins du monde. Le baril de Brent de la mer du Nord échéance mai cède actuellement 2% à 67,5$ à Londres alors que le WTI échéance avril recule de 2,2% à 63,9$ sur le Nymex.

Le compartiment pétrolier est à la peine ce mardi. Il suffit de jeter un oeil au palmarès pour s'en rendre compte puisque CGG, TechnipFMC et Maurel&Prom pointent en queue de SRD. Sur le CAC40, c'est Total qui ferme la marche, sur une baisse de 2%. Le secteur est chahuté alors que les cours du brut reculent fortement sur des craintes relatives à la vigueur de la reprise économique mondiale en lien avec la poursuite de la pandémie qui continue à faire des ravages aux quatre coins du monde. Le baril de Brent de la mer du Nord échéance mai cède actuellement 2% à 67,5$ à Londres alors que le WTI échéance avril recule de 2,2% à 63,9$ sur le Nymex.

L'annonce d'une nette baisse des ventes au détail aux Etats-Unis en février ainsi que l'augmentation des stocks de brut outre-Atlantique depuis plusieurs semaines pèsent sur la tendance. "Si les craintes du marché se vérifient et que les stocks remontent, il sera difficile pour le Brent d'atteindre à nouveau 70 dollars le baril dans un avenir proche, du moins jusqu'à ce que des nouvelles positives arrivent sur le front de la vaccination", affirme Bjornar Tonhaugen, responsable des marchés pétroliers chez Rystad Energy. La publication des réserves hebdomadaires américaines de brut sera à ce titre particulièrement scrutée demain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.