Peugeot : Goldman Sachs dégrade

Peugeot : Goldman Sachs dégrade
Concept-car Peugeot Quartz

Boursier.com, publié le vendredi 08 décembre 2017 à 09h16

A contre-courant, Peugeot redonne 0,6% à 17 euros dans les premiers échanges à Paris. Le constructeur est victime d'une note de Goldman Sachs qui a dégradé sa recommandation de neutre à vendre, pour un objectif de cours ramené de 20,40 à 16,60 euros. La banque américaine se montre globalement confiante sur le secteur automobile européen pour l'an prochain estimant qu'il pourrait être "redécouvert" par les investisseurs compte tenu d'une économie mondiale solide qui atténue les risques liés au cycle de l'industrie, de valorisations plutôt attractives et d'améliorations des bénéfices. Fiat Chrysler, Volkswagen et CNH sont les premiers choix du courtier qui pense en revanche que Peugeot ne pourra pas répéter les dernières bonnes surprises avec Opel / Vauxhall sous son giron.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU