Peugeot : un analyste voit du potentiel à court terme

Peugeot : un analyste voit du potentiel à court terme
Logos de Peugeot et Fiat illustrant le projet de fusion.

Boursier.com, publié le mardi 15 septembre 2020 à 11h29

Peugeot progresse désormais de 0,7% à 16,3 euros après l'annonce d'une révision des modalités de l'accord de fusion signé en décembre avec Fiat Chrysler. Face à la crise provoquée par la pandémie de coronavirus, les deux groupes automobiles ont décidé de modifier certaines des modalités de leur accord de fusion afin de renforcer leur bilan.

UBS juge ces changements peu importants et confirme son avis 'achat' sur le constructeur au lion. Le broker cite le carnet de commandes solide et la dynamique de produit et le FCF qui pourrait surprendre à la hausse et (pas de problèmes de CO2). Cela a été confirmé par les solides résultats du premier semestre. En outre, le courtier attend des investisseurs qu'ils se concentrent non plus sur les conditions de la fusion mais sur le potentiel de synergies, alors que la clôture de l'opération approche. Avec des conditions globalement inchangées pour les actionnaires de PSA, UBS pense que le potentiel de synergies devrait être plus important et peut entraîner une hausse intéressante du titre à court terme. L'objectif est fixé à 20 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.