Pharmasimple : net accroissement de l'activité et de la rentabilité au 1er semestre

Pharmasimple : net accroissement de l'activité et de la rentabilité au 1er semestre©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 31 août 2020 à 18h13

Le Groupe Pharmasimple a reçu au cours du 1er semestre 2020, 13,5 millions de visites, contre 8,7 millions sur le 1er semestre 2019, et a terminé le mois de juin avec 2 millions de visites versus 1,4 millions en juin 2019. Ces performances ont été atteintes grâce à un fort taux de retour des clients historiques ainsi que de ceux qui le sont devenus à l'occasion de la pandémie.
Cette croissance de l'e-commerce a aussi renforcé la visibilité de Pharmasimple comme acteur important de distribution de produits de parapharmacie, permettant à la société de signer de très nombreux contrats 'B2B' pour des produits liés au Covid-19. Ces deux éléments ont permis au Groupe d'afficher une croissance de chiffre d'affaires de 15,8 ME sur le 1er semestre 2020.

Fort de cette dynamique, Pharmasimple a amélioré très significativement son niveau de marge brute qui passe de 1,7 ME à 4,4 ME, soit une augmentation de 158%. Cette forte amélioration s'explique par l'augmentation combinée du volume d'achat, de la vente de produits à plus forte valeur ajoutée et par une largeur de gamme accrue sur le 1er semestre 2020.

Maîtrise des coûts en période de forte croissance

Le Groupe a porté une attention particulière à la maîtrise de ses coûts variables en s'appuyant sur les synergies et les améliorations de process dues à l'accroissement des volumes, sur une plus grande récurrence des clients et sur une offre de produits plus large. Ceci a notamment permis de réduire les coûts d'acquisition des clients par les moteurs de recherche et conduit à la quasi-stabilité des charges fixes. S'agissant des charges variables, celles-ci passent de 2,1 ME sur le 1er semestre 2019 à 2,7 ME, soit une croissance de 34% en comparaison à une hausse de chiffre d'affaires de 110%.

Ce fort accroissement de la marge brute a permis à Pharmasimple de dégager un EBITDA positif de 1,5 ME, contre un EBITDA négatif de 0,3 ME sur le 1er semestre 2019.

Après imputation des dotations nettes aux amortissements pour 0,9 ME (dont 0,5 ME concernant une dépréciation du goodwill de Parapharmazen et 1001pharmacies), ainsi que des réductions des valeurs sur stock de 0,2 ME, la société termine le 1er semestre avec un profit opérationnel de 0,4 ME contre une perte de -0,9 ME au S1 2019. En tenant compte d'un résultat financier de -0,1 ME et en l'absence d'impôts sur les bénéfices, le résultat net de la période ressort à un profit de 0,3 ME.

Les passifs non courants ont augmenté de 3,9 ME à la suite de l'opération d'acquisition de 1001Pharmacies.com qui a été réalisée par un apport rémunéré en actions Pharmasimple et par une Obligation convertible de 3,9 ME avec un terme de 4 ans au profit des cédants. La dette nette ressort à 3,3 ME en tenant compte d'une trésorerie active de 4,9 ME.

Poursuite de la croissance au second semestre

Pharmasimple va poursuivre sa croissance portée par la récurrence renforcée de ses anciens et nouveaux clients, et anticipe ainsi une forte demande sur ses 3 sites e-commerce avec une nouvelle accélération en fin d'année. La société prévoit également le maintien d'une activité soutenue et récurrente sur la vente de produits Covid-19 en B2B et B2C à laquelle elle pourra répondre par sa capacité éprouvée d'approvisionnement.

De plus, les tendances favorables observées sur les différents indicateurs (coûts de préparation des colis, coûts logistiques, nombre de commandes, croissance organique, taux de récurrence des clients B2C et B2B...) vont continuer de s'améliorer sur la deuxième partie de l'année, portées par l'effet volume mais aussi par de nouveaux process qui vont contribuer à améliorer l'impact des synergies entre les 3 sites e-commerce.

"Les 6 premiers mois de l'exercice 2020 ont été au-delà de toutes nos projections. Ils valident nos choix stratégiques du "multi-site" et confirment le bénéfice des synergies mises en place. La situation sanitaire a montré tout l'intérêt de l'e-commerce pour de nombreuses personnes et a permis de développer un business B2B qui devient récurrent. Nous avons donc vécu une accélération des tendances que nous percevions déjà, en particulier sur la part prise par l'internet dans le modèle de distribution actuelle de la parapharmacie. Nous serons prêts pour l'ouverture à d'autres produits avec une clientèle satisfaite et fidèle. Au plan financier, nous nous réjouissons d'afficher une exploitation profitable dans un marché très compétitif où peu d'acteurs y parviennent" déclare Michael Willems, PDG de Pharmasimple.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.