Pharnext : financée au moins jusqu'à fin septembre

Pharnext : financée au moins jusqu'à fin septembre©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 28 avril 2021 à 09h07

Pharnext a enregistré une perte nette de 21,5 ME d'euros en 2020. La variation nette de la trésorerie en fin d'année ressort à - 5,2 ME et la dette financière a diminué de 2,45 ME, principalement due à la part de remboursement sur 2020 de l'emprunt IPF. La trésorerie et équivalents de trésorerie s'élèvent à 11 millions d'euros au 31 décembre 2020 contre 16,2 millions d'euros à fin 2019.

Pharnext a enregistré une perte nette de 21,5 ME d'euros en 2020. La variation nette de la trésorerie en fin d'année ressort à - 5,2 ME et la dette financière a diminué de 2,45 ME, principalement due à la part de remboursement sur 2020 de l'emprunt IPF. La trésorerie et équivalents de trésorerie s'élèvent à 11 millions d'euros au 31 décembre 2020 contre 16,2 millions d'euros à fin 2019.

Au cours du premier trimestre 2021, la Société a perçu un montant complémentaire de 759,6 KE provenant de l'exercice par Kepler Chevreux de 240 000 BSA supplémentaires, portant le produit total de la mise en oeuvre par Kepler Cheuvreux de la ligne de financements en fonds propres à 9,4 ME.

Ces opérations ont porté la trésorerie de Pharnext à 11 ME, permettant le financement de l'activité de la société jusqu'au terme de septembre 2021, hors prise en compte du covenant du financement IPF de détention en trésorerie d'au moins 8 ME, que la société anticipe d'atteindre courant juin en l'absence de financement additionnel. La société a l'intention de mettre en oeuvre "des mesures additionnelles, en ce inclus des opérations de placement privés, pour assurer le financement notamment de l'étude PREMIER".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.