Pherecydes Pharma : annonce bien reçue

Pherecydes Pharma : annonce bien reçue©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 08 juin 2021 à 09h50

La société de biotechnologie Pherecydes Pharma monte de 0,8% ce mardi, à 8,58 euros, alors que le groupe a fait savoir que le 'British Journal of Pharmacology', revue scientifique internationale à comité de lecture, avait publié les résultats d'une étude préclinique réalisée avec les phages de Pherecydes Pharma dans des modèles animaux de pneumonie à Pseudomonas aeruginosa. La bactérie Pseudomonas aeruginosa constitue l'une des principales causes de pneumonie acquise sous ventilation mécanique (PAVM). L'article, intitulé "Phagothérapie par inhalation dans un modèle porcin de pneumonie causée par Pseudomonas aeruginosa pendant la ventilation mécanique", détaille les résultats obtenus avec les phages anti-P. aeruginosa de Pherecydes Pharma lors de l'étude préclinique menée en partenariat avec le Centre d'Etude des Pathologies Respiratoires (UMR INSERM-Université de Tours U1100) et financée en partie par l'Agence de l'Innovation de Défense (AID).

La société de biotechnologie Pherecydes Pharma monte de 0,8% ce mardi, à 8,58 euros, alors que le groupe a fait savoir que le 'British Journal of Pharmacology', revue scientifique internationale à comité de lecture, avait publié les résultats d'une étude préclinique réalisée avec les phages de Pherecydes Pharma dans des modèles animaux de pneumonie à Pseudomonas aeruginosa. La bactérie Pseudomonas aeruginosa constitue l'une des principales causes de pneumonie acquise sous ventilation mécanique (PAVM).
L'article, intitulé "Phagothérapie par inhalation dans un modèle porcin de pneumonie causée par Pseudomonas aeruginosa pendant la ventilation mécanique", détaille les résultats obtenus avec les phages anti-P. aeruginosa de Pherecydes Pharma lors de l'étude préclinique menée en partenariat avec le Centre d'Etude des Pathologies Respiratoires (UMR INSERM-Université de Tours U1100) et financée en partie par l'Agence de l'Innovation de Défense (AID).

Les phages ont été administrés :
- par voie intra-nasale dans un modèle murin ;
- par nébulisation (inhalation) dans un modèle porcin.

Les résultats publiés, présentés également en avril dernier au 6th Annual Inhalation and Respiratory Drug Delivery Congress, démontrent un effet majeur des phages administrés localement ou par nébulisation :
- baisse de 100% de la mortalité chez la souris avec une seule administration intra-nasale ;
- diminution de 97% de la charge bactérienne pulmonaire chez le porc après deux administrations par nébulisation.

Pherecydes Pharma a déjà réalisé plusieurs études précliniques avec des phages anti-P. aeruginosa dans des modèles d'infections des voies respiratoires et a obtenu des résultats extrêmement positifs. "Il s'agit encore de données non cliniques qui, si elles se confirmaient, permettraient d'étendre le potentiel d'utilisation des phages de la société à de nouvelles indications cliniques et à de nouveaux modes d'administration" commente Portzamparc qui vise un cours de 11,10 euros en restant à l'achat sur le dossier...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.