Pierre et Vacances : sous pression

Pierre et Vacances : sous pression©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 22 avril 2020 à 11h52

Pierre et Vacances recule de 3% ce mercredi à 12,70 euros, alors qu'au 1er semestre de l'exercice 2019/2020, le chiffre d'affaires des activités touristiques s'est élevé à 547,4 ME, en croissance de +0,7% par rapport au 1er semestre 2018/2019. Cette stabilité résulte des bonnes performances opérationnelles pour l'ensemble des marques, réalisées sur le semestre en amont de la crise, avec une croissance du chiffre d'affaires de location de +6,7%.
L'incidence de la crise du Covid 19 se traduit par un manque à gagner de 31 ME lié à la fermeture de la quasi-totalité des sites du groupe sur la deuxième quinzaine de mars. Au 1er semestre de l'exercice 2019/2020, le chiffre d'affaires du développement immobilier est ressorti à 148,6 ME.

Portzamparc parle d'une publication "anecdotique", alors que le groupe est à présent dans une course contre la montre pour l'ouverture de sa saison d'été... "À court terme, nous serons attentifs aux avancées des négociations avec les propriétaires. À moyen et long terme, pas de changement fondamental sur la trajectoire du plan 'change-up', le management entend accroître ses économies de coûts pour être en phase avec ses objectifs de marge dans un environnement qui restera dégradé encore de nombreux mois" explique l'analyste qui abaisse son objectif de cours de 38 à 19 euros. La performance récente du titre (-61% depuis ses plus haut de février) pousse Portzamparc à rester malgré tout "Acheteur" sur le dossier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.