Pixium chute après l'abandon du rapprochement avec Second Sight Medical

Pixium chute après l'abandon du rapprochement avec Second Sight Medical©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 06 avril 2021 à 09h27

Dans de gros volumes, Pixium plonge de 7,2% à 1,6 euro en début de séance à Paris. Il faut dire que Second Sight a notifié ce vendredi à la société sa décision de rompre unilatéralement le protocole d'accord qui devait déboucher sur un rapprochement des deux entreprises, bien que celui-ci ne prévoit aucunement une telle faculté de résiliation unilatérale. Pixium a pris acte de cette décision et entend explorer toutes les voies de droit ouvertes (et notamment toute procédure judiciaire, y compris auprès des autorités boursières compétentes) afin d'assurer la préservation de ses droits et d'obtenir la réparation de son entier préjudice.

Dans de gros volumes, Pixium plonge de 7,2% à 1,6 euro en début de séance à Paris. Il faut dire que Second Sight a notifié ce vendredi à la société sa décision de rompre unilatéralement le protocole d'accord qui devait déboucher sur un rapprochement des deux entreprises, bien que celui-ci ne prévoit aucunement une telle faculté de résiliation unilatérale. Pixium a pris acte de cette décision et entend explorer toutes les voies de droit ouvertes (et notamment toute procédure judiciaire, y compris auprès des autorités boursières compétentes) afin d'assurer la préservation de ses droits et d'obtenir la réparation de son entier préjudice.

L'abandon du projet de rapprochement ne compromet pas les objectifs de Pixium Vision, forte des nouveaux résultats probants du système Prima qu'elle a annoncés le 30 mars 20212, étape importante dans la validation du système Prima comme traitement de la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA sèche).

Pixium Vision reste confiante dans sa capacité à soumettre à ses actionnaires, lors de sa prochaine assemblée générale annuelle, des solutions de financement alternatives afin de permettre à la société de poursuivre le développement de son activité. La société étudiera dans le même temps toute opportunité lui permettant d'accéder au marché américain, ce qui constituait l'un des objectifs principaux poursuivis dans le cadre du rapprochement avec Second Sight, dans le meilleur intérêt des patients et de ses actionnaires.

Lloyd Diamond, Directeur Général de Pixium Vision : " Bien que nous soyons naturellement déçus de la position adoptée par Second Sight et du fait que ce rapprochement n'ait pas eu lieu, Pixium Vision est en position de force, tant sur le plan financier que clinique, se reposant sur une équipe de Recherche & Développement de très grande qualité dotée d'une expertise de premier plan dans le domaine de la neuromodulation de la vision et d'un solide portefeuille de brevets. Nous poursuivons notre transition d'une entité dédiée à la recherche vers une société commerciale avec le lancement récent de l'étude pivot PRIMAvera évaluant le système Prima. Notre ambition est d'être la première société au monde à apporter une solution d'implant rétinien aux millions de personnes dans le monde souffrant de dégénération maculaire liée à l'âge (DMLA sèche) et de l'étendre au traitement d'autres maladies rétiniennes".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.