Pixium Vision, toujours très déficitaire, se concentre sur PRIMA

Pixium Vision, toujours très déficitaire, se concentre sur PRIMA©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 08 février 2018 à 08h44

Retour à la réalité pour Pixium Vision, pris dernièrement dans un mouvement spéculatif. La société a annoncé ce matin 2,53 millions d'euros de produits opérationnels en 2017, un niveau sensiblement égal à celui de 2016 puisqu'il s'appuie essentiellement sur le crédit d'impôt recherche. L'entreprise n'a vendu qu'un seul système IRIS en 2017 et n'avait pas réalisé de chiffre d'affaires en 2016. Les charges opérationnelles ont légèrement progressé pour atteindre 15,2 millions d'euros, ce qui entraîne le résultat net à -13,54 ME, contre -12,44 ME précédemment. La trésorerie de clôture s'établissait à 10,53 ME, contre 14,24 ME à la fin de l'année 2016, l'activité opérationnelle ayant consommé 11,48 ME. La différence provient des levées de fonds réalisées.

Le management va poursuivre le développement de sa solution PRIMA. Les premières activations réussies devraient permettre de finaliser l'étude de faisabilité avec les premiers résultats après 6 mois de suivi en France, indique le management, qui prévoit de démarrer aux Etats-Unis une étude clinique de faisabilité dans le courant du premier semestre, après l'aval obtenu de la FDA. Le conseil d'administration a décidé de suspendre le programme IRIS au moins jusque fin 2019 pour concentrer ses ressources, qui ne sont pas extensibles, sur PRIMA.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU