Pixium Vision : un point sur le développement clinique de Prima attendu début mars

Pixium Vision : un point sur le développement clinique de Prima attendu début mars©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 14 février 2019 à 17h11

Pixium Vision organisera le mardi 5 mars prochain à Paris un point (KOL meeting, "Key Opinion Leader") sur le développement clinique de son système de vision bionique Prima dans le traitement de la forme sèche de la Dégénérescence Maculaire Liée à l'Age (DMLA) pour laquelle aucune solution satisfaisante n'existe à ce jour.

Des experts de renommée internationale des maladies ophtalmologiques et de la rétine discuteront des avancées de Prima. Seront présents les professeurs Frank Holz (Centre hospitalier universitaire de Bonn), Daniel Palanker (Université de Stanford) et José-Alain Sahel (Institut français de la vision et UPMC Pittsburgh).

Le dispositif de vision bionique sous-rétinien Prima est destiné à prendre en charge les besoins d'environ 5 millions de patients atteints de la forme sèche de DMLA et son impact sur la perte de vision centrale, patients pour lesquels il n'existe actuellement pas de traitement autorisé.

En France, les 5 patients inclus dans l'étude de faisabilité ont été implantés avec succès. Aux Etats-Unis, dans le cadre d'une étude de faisabilité séparée, le recrutement se poursuit activement. Pixium Vision a récemment communiqué des résultats à 6 mois supérieurs aux ambitions initiales chez les 5 patients implantés avec succès en France : tous retrouvent une perception lumineuse dans leur rétine centrale atrophique, et la majorité d'entre eux, au cours de la phase de rééducation, identifie des lettres et des séquences de lettres.

D'après la société, les effets secondaires, majoritairement bénins, ont été traités avec succès. La procédure chirurgicale et l'implant n'ont pas eu d'impact sur la vision périphérique naturelle résiduelle. Ces résultats positifs permettent à Pixium Vision de préparer la mise en place de l'étude clinique pivot en Europe, étape requise vers le marquage CE et la commercialisation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.