Plant Advanced Technologies : amélioration du résultat net

Plant Advanced Technologies : amélioration du résultat net©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 29 avril 2020 à 19h51

Le résultat net 2019 de Plant Advanced Technologies (PAT), bien que négatif à hauteur de -1.548 KE, ressort en amélioration par rapport à 2018 hors élément exceptionnel avec un volume des ventes en légère croissance. Ce dernier s'explique par la transition effectuée dans le domaine cosmétique avec la signature d'un partenariat stratégique avec le Groupe Clariant, qui a nécessité la mise en place d'une nouvelle organisation de développement et de distribution des produits.

La confiance du Groupe Clariant se concrétise par une prise de participation de 10,13% fin 2019 dans le capital de PAT pour un montant brut de 2,2 ME au prix unitaire de 20 euros. Cette opération est venue consolider les fonds propres de la société.

La situation financière est saine avec un endettement net de 1.410 KE pour 10 ME de capitaux propres, portant le ratio d'endettement net sur fonds propres (gearing) à 14% contre 31% en 2018.

Perspectives 2020

Suite à l'état de pandémie déclaré en début d'année, PAT applique les mesures de confinement via la mise en place du télétravail pour la quasi-totalité des effectifs administratifs et de Recherche & Développement. Les équipes de production sont pleinement opérationnelles dans les serres horticoles. Cette organisation permet d'assurer la continuité des engagements commerciaux de la société et de limiter fortement l'impact sur l'activité à court terme.

En parallèle, PAT a engagé des discussions avec ses banques pour sécuriser au maximum la continuité de son exploitation.

Malgré cet épisode, la société reste active sur ses différents marchés :
En cosmétique, Clariant a annoncé ce début d'année le lancement de deux produits co-développés issus du récent partenariat stratégique : Prenylium et Rootness Energize.
En pharmaceutique, sa filiale Temisis, obtient de nouveaux résultats précliniques très prometteurs sur sa molécule anti-inflammatoire. Des discussions et des évaluations sont en cours avec des Investisseurs et des Groupes Pharmaceutiques.
En agrochimie avec le Projet Herbiscan lancé en janvier, PAT se lance dans la découverte de nouveaux bio-herbicides (projet primé et subventionné dans le cadre du Programme d'Investissements d'Avenir III par la France à hauteur de 661 KE pour projet global de 1,5 ME).
Le rapport et les comptes annuels 2019 seront disponibles à compter du 30 avril 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.