Plastivaloire limite les dégâts après son 'warning'

Plastivaloire limite les dégâts après son 'warning'
bourse

Boursier.com, publié le mardi 21 mai 2019 à 09h27

Faute avouée à moitié pardonnée ? Toujours est-il que Plastivaloire limite ses pertes à 1,6% à 8,1 euros ce mardi matin, dans un volume étoffé. Un moindre mal, alors que le groupe a abaissé hier ses projections pour l'ensemble de l'exercice 2018-2019, en même temps qu'il publiait ses chiffres d'activité du 2ème trimestre.

Nouvelle guidance

Pour tenir compte du contexte conjoncturel qui perdure dans l'Automobile et du renchérissement de certains coûts de production, le groupe ne vise plus qu'un chiffre d'affaires annuel de 730 ME et une marge d'Ebitda autour de 10% (en tenant compte de l'impact favorable des nouvelles normes comptables internationales, notamment IFRS 15 et IFRS 16). Précédemment, Plastivaloire anticipait un chiffre d'affaires 2018-2019 de 745 ME, avec un objectif de marge d'EBITDA autour de 11%.

Sur le 2ème trimestre, le groupe fait état d'un chiffre d'affaires de 191,6 ME, en hausse de +9,4%. A périmètre comparable, la tendance s'améliore progressivement avec un recul limité à -2,4% contre -7,4% sur le premier, avec l'effet bénéfique du démarrage des nouveaux programmes qui compense en partie la conjoncture toujours morose du secteur automobile qui pèse sur les cadences de production.

Avis d'analystes

Du côté des analystes, les ajustements pleuvent sur Plastivaloire après ce "warning". Midcap Partners Louis Capital Markets coupe de 9,5 à 8,7 euros son objectif en restant "neutre". Pour le broker, la prudence du management se justifie "par une large dépendance à l'industrie auto qui peine à se reprendre, le scénariodu redressement n'étant pas garanti à très court terme, et par des coûts de production pénalisants (inflation salariale)".

Portzamparc a procédé de même en réduisant sa cible de 8,1 à 7,8 euros et en restant à "conserver" sur le dossier. Ce nouvel objectif résulte de l'alignement de ses projections sur celles de la nouvelle guidance de Plastivaloire, malgré une publication trimestrielle en ligne avec ses attentes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.