Plus forte croissance du secteur manufacturier depuis janvier 2018 en France

Plus forte croissance du secteur manufacturier depuis janvier 2018 en France©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 01 mars 2021 à 09h51

Bonne nouvelle pour l'économie française. Les dernières données PMI mettent en évidence une forte amélioration de la conjoncture dans le secteur manufacturier, les croissances de la production et des nouvelles commandes s'étant accélérées en février tandis que les créations d'emplois ont atteint leur plus haut niveau depuis novembre 2019 et que l'activité achats des fabricants a affiché sa plus forte expansion depuis trois ans. Se redressant de 51,6 en janvier à 56,1 (55 en estimation flash), l'Indice PMI IHS Markit manufacturier signale ainsi le taux d'expansion le plus fort depuis un peu plus de trois ans.

Bonne nouvelle pour l'économie française. Les dernières données PMI mettent en évidence une forte amélioration de la conjoncture dans le secteur manufacturier, les croissances de la production et des nouvelles commandes s'étant accélérées en février tandis que les créations d'emplois ont atteint leur plus haut niveau depuis novembre 2019 et que l'activité achats des fabricants a affiché sa plus forte expansion depuis trois ans. Se redressant de 51,6 en janvier à 56,1 (55 en estimation flash), l'Indice PMI IHS Markit manufacturier signale ainsi le taux d'expansion le plus fort depuis un peu plus de trois ans.

Eliot Kerr, économiste à IHS Markit, commente ainsi les derniers résultats de l'enquête : "les dernières données PMI mettent en évidence une forte croissance du secteur manufacturier français en février. L'activité des fabricants a en effet progressé sous l'effet d'un raffermissement de la demande, les clients commençant à se projeter au-delà de la crise sanitaire. La hausse de l'indice global reflète également en partie un allongement marqué des délais de livraison d'intrants. Or, si la dégradation des performances des fournisseurs indique généralement une hausse de l'activité chez ces derniers et une amélioration de la conjoncture, celle enregistrée au cours de mois a principalement résulté de pénuries de transports et de matières premières".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.