Plus forte croissance du secteur manufacturier français depuis septembre 2000

Plus forte croissance du secteur manufacturier français depuis septembre 2000©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 01 avril 2021 à 09h51

Les dernières données PMI mettent en évidence une forte amélioration de la conjoncture dans le secteur manufacturier français, la demande continuant de se renforcer après les creux observés depuis le début de la pandémie de Covid-19. Se redressant de 56,1 en février à 59,3, l'Indice des Acheteurs PMI IHS Markit - un indice composite établi sur la base de cinq indices individuels (nouvelles commandes, production, emploi, délais de livraison des fournisseurs et stocks des achats) et conçu pour mesurer la performance globale de l'industrie manufacturière - signale la plus forte croissance du secteur manufacturier français depuis septembre 2000. L'indice était ressorti à 58,8 dans son estimation flash.

Les dernières données PMI mettent en évidence une forte amélioration de la conjoncture dans le secteur manufacturier français, la demande continuant de se renforcer après les creux observés depuis le début de la pandémie de Covid-19. Se redressant de 56,1 en février à 59,3, l'Indice des Acheteurs PMI IHS Markit - un indice composite établi sur la base de cinq indices individuels (nouvelles commandes, production, emploi, délais de livraison des fournisseurs et stocks des achats) et conçu pour mesurer la performance globale de l'industrie manufacturière - signale la plus forte croissance du secteur manufacturier français depuis septembre 2000. L'indice était ressorti à 58,8 dans son estimation flash.

Eliot Kerr, économiste à IHS Markit, commente ainsi les derniers résultats de l'enquête : "les dernières données PMI mettent en évidence une très forte croissance du secteur manufacturier français en mars, reflétant une amélioration continue de la demande en amont de la réouverture très attendue de l'économie mondiale au cours des prochains mois. Si l'indice a été artificiellement tiré à la hausse par un nouvel allongement marqué des délais de livraison des fournisseurs (indiquant en temps normal un accroissement de la demande d'intrants), sa progression a principalement reposé sur le renforcement des croissances de la production, des nouvelles commandes et de l'emploi. Parallèlement, l'optimisme est resté de mise dans le secteur, les entreprises anticipant une augmentation de leurs niveaux d'activité au cours de l'année à venir".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.