Poulaillon : en perte de 389 kE au 1er semestre

Poulaillon : en perte de 389 kE au 1er semestre©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 06 août 2020 à 20h52

Au cours du 1er semestre clos le 31 mars 2020, le groupe Poulaillon a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 40,96 millions d'euros en hausse de 0,6% par rapport au 1er semestre clos le 31 mars 2019. L'impact négatif sur le chiffre d'affaires du Groupe causé par la crise sanitaire, pour le seul mois de mars, équivaut à -47,5% de chiffre d'affaires pour le réseau de Points de vente et -37% pour la vente auprès de la GMS et des professionnels.

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) est ramené à 3,1 ME au 31 mars, soit -31,3% par rapport au montant de 4,51 ME atteint au 1er semestre 2018-2019. Il représente 7,6% du chiffre d'affaires au 31 mars, à comparer à 11,1% des ventes au 31 mars 2019. Cette baisse d'Ebitda est directement liée au ralentissement d'activité constaté dès début mars. La dotation aux amortissements progresse de 2,9%, et atteint 2,89 ME, témoignant de la position offensive du groupe en terme d'investissements pour la croissance.

Les charges de personnel, prenant en compte la participation des salariés, augmentent de 4,5% et atteignent 15,69 ME. Les effectifs augmentent seulement de 0,7% à 835 collaborateurs.

Le ralentissement d'activité causé par la crise sanitaire a ramené le résultat d'exploitation à 212 kE comparé à 1,71 ME au 31 mars 2019. Le résultat courant avant impôts montre une légère perte de -64 kE (0,16% du chiffre d'affaires, soit proche de l'équilibre) comparée à un profit de +1,4 ME au 31 mars 2019.

Le résultat financier s'élève à -277 kE au 31 mars, et s'améliore de +10,1% à comparer à -308 kE au 31 mars 2019.

Le résultat net part de l'ensemble consolidé ressort en perte de -389 kE (+728 kE au 1er semestre de l'exercice précédent). Cette perte inclut une dotation aux amortissements des écarts d'acquisitions de 292 kE (290 kE au S1 2018-2019) qui représente 75% de son montant.

Le résultat net part du Groupe est négatif de -344 kE, alors qu'il était positif de +758 kE au 31 mars 2019.

Situation financière

Les capitaux propres atteignent 23,92 ME au 31 mars, dont 23,85 ME en part du groupe. La dette financière s'élève à 30,33 ME (28,35 ME au 30 septembre 2019). La trésorerie active est de 2,33 ME (3,41 ME au 30 septembre 2019). Le ratio d'endettement atteint 117% (102,6% au 30 septembre 2019). Son niveau le plus haut s'élevait à 121,5% au 31 mars 2018.

L'Ebitda est en diminution de -31,3% par rapport au 1er semestre de l'exercice précédent, en raison du ralentissement d'activité résultant de la crise sanitaire, alors que le niveau d'amortissement progresse légèrement sur la même période.

La marge brute d'autofinancement de 2,83 ME au 31 mars baisse de 1,19 ME par rapport au 1er semestre 2019.

Alors que les niveaux de stocks et de créances restent stables par rapport au 30 septembre 2019, le Groupe réduit autant que possible ses engagements fournisseurs et ses dettes fiscales et sociales qui sont en diminution par rapport au 1er semestre de l'exercice précédent, ce qui se constate dans le besoin en fonds de roulement. Les opérations d'investissement ont porté sur 5,353 ME sur le semestre

Perspectives

Le chiffre d'affaires du réseau de Points de vente augmente progressivement, l'objectif étant de retrouver un niveau similaire puis supérieur à celui de l'exercice 2019.

Sans être en mesure d'émettre de prévisions, compte tenu de la reprise progressive actuelle du chiffre d'affaires, le Groupe Pourlaillon est raisonnablement confiant quant à la remontée en puissance du chiffre d'affaires de l'ensemble de ses activités au 4e trimestre de l'exercice en cours.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.