Poulaillon : fortement impacté par la crise sanitaire

Poulaillon : fortement impacté par la crise sanitaire©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 29 janvier 2021 à 07h38

La pandémie de coronavirus Covid-19 a eu un impact important sur le Groupe Poulaillon. L'impact de la crise du COVID-19 sur le chiffre d'affaires du Groupe est une baisse de -18% par rapport au 30 septembre 2019. La prépondérance d'activité de restauration et de snacking, ainsi que le télétravail en sont les principales raisons. Au cours de l'exercice clos le 30 septembre 2020, le groupe Poulaillon réalise un chiffre d'affaires consolidé de 66,78 millions d'euros en diminution de -18% par rapport à l'exercice clos le 30 septembre 2019 (81,4 ME).

La marge brute sur consommation de matières et marchandises a baissé de -17,3% en valeur, moins rapidement que le chiffre d'affaires en raison d'un taux de marge brute de 68,2% au 30 septembre 2020 par rapport à celui de 67,6% du 30 septembre 2019.

Le résultat d'exploitation de l'activité Boulangerie (BtoB et BtoC) est en diminution de -96,2%, mais reste positif malgré le contexte difficile de cet exercice, à 185 kE au 30 septembre 2020, à comparer à un montant de 4 842 kE au 30 septembre 2019. Le résultat d'exploitation est une perte de -1,34 ME au 30 septembre 2020 (+3,26 ME au 30 septembre 2019).

Le résultat courant avant impôt baisse de -171,6% à -1,89 ME au 30 septembre 2020 (+2,645 ME au 30 septembre 2019). Le résultat net de l'ensemble consolidé avant amortissement des survaleurs s'élève à une perte de -3,49 ME comparée à un bénéfice de +2,14 ME un an plus tôt (-262,5%).

Le résultat net de l'ensemble consolidé après amortissement des survaleurs atteint une perte de -4,06 ME comparée à un bénéfice de 1,56 ME un an plus tôt.

Situation financière

Les capitaux propres s'élèvent à 20,16 ME au 30 septembre 2020, dont 20,04 ME en part du groupe. La dette financière s'élève à 44,55 ME (28,35 ME au 30 septembre 2019). Cette progression s'explique par la volonté du Groupe d'anticiper la situation financière liée à la pandémie du COVID-19 en souscrivant des prêts garantis par l'Etat à hauteur de 17,1 ME sur l'exercice. Les dettes à court terme (principalement de factor et de découvert) diminuent de 852 kE. La structure financière du groupe présente un ratio d'endettement net de 144,4% au 30 septembre 2020 (102,6% au 30 septembre 2019), et à 113,2% au 30 septembre 2018.

Perspectives

Le Groupe maintient les actions nécessaires à son développement en France et à l'Export.

Il n'émet aucune perspective chiffrée pour l'exercice en cours.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.