Poxel : la trésorerie et les équivalents de trésorerie s'élèvent à 40,2 ME

Poxel : la trésorerie et les équivalents de trésorerie s'élèvent à 40,2 ME©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 12 février 2021 à 07h26

Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), publie aujourd'hui sa position de trésorerie et son chiffre d'affaires pour l'exercice de douze mois clos au 31 décembre 2020, et dresse un bilan d'activité. Au 31 décembre 2020, la trésorerie et les équivalents de trésorerie s'élevaient à 40,2 millions d'euros (49,4 millions de dollars). Poxel rappelle avoir a obtenu en octobre 2020 un financement non dilutif de 6 millions d'euros sous la forme d'un PGE (Prêt Garanti par l'État) dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), publie aujourd'hui sa position de trésorerie et son chiffre d'affaires pour l'exercice de douze mois clos au 31 décembre 2020, et dresse un bilan d'activité.
Au 31 décembre 2020, la trésorerie et les équivalents de trésorerie s'élevaient à 40,2 millions d'euros (49,4 millions de dollars). Poxel rappelle avoir a obtenu en octobre 2020 un financement non dilutif de 6 millions d'euros sous la forme d'un PGE (Prêt Garanti par l'État) dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

"Malgré les défis liés à la pandémie de COVID-19, Poxel a terminé l'année 2020 sur une note très positive : plusieurs étapes importantes ont été franchies et permettent d'envisager 2021 avec enthousiasme. A la suite du dépôt de la demande d'enregistrement de l'Imeglimine au Japon en juillet 2020, nous avons poursuivi notre collaboration avec notre partenaire Sumitomo Dainippon Pharma, qui prépare activement le lancement commercial, prévu au cours de son exercice fiscal 2021", déclare Thomas Kuhn, Directeur Général de Poxel.
"En outre, nous avons annoncé des résultats cliniques positifs pour le PXL770 dans le traitement de la NASH. Notre étude de phase IIa STAMP-NAFLD a atteint son critère d'évaluation principal, mettant en évidence une amélioration statistiquement significative de la réduction relative de la teneur en graisse du foie après 12 semaines de traitement. Une réponse plus importante au traitement a été notée chez les patients souffrant d'un diabète de type 2. Ces résultats sont très encourageants et confirment l'intérêt de développer le PXL770 pour cette population à haut risque qui manque cruellement de traitements. S'agissant du PXL065, stéréoisomère R de la pioglitazone stabilisée par substitution au deutérium, le recrutement des patients se poursuit dans le cadre de DESTINY 1, une étude de phase II simplifiée de détermination de la dose dans le traitement de la NASH".

"En ce qui concerne la Société, nous avons renforcé notre situation financière à hauteur de 6 millions d'euros au quatrième trimestre 2020, grâce au PGE accordé dans le contexte de la pandémie de COVID-19", poursuit Thomas Kuhn. "Tout au long de 2021, la Société prévoit de franchir plusieurs étapes importantes, y compris l'enregistrement de l'Imeglimine au Japon, qui devrait déclencher un paiement d'étape, des paiements liés à l'atteinte des paliers de ventes ainsi que des redevances croissantes à deux chiffres sur les ventes nettes du produit. Par ailleurs, nous pourrions souscrire 13,5 millions d'euros au titre de la troisième tranche de l'emprunt IPF, sous réserve de l'obtention de l'enregistrement de l'Imeglimine sur le marché japonais. Début 2021, nous avons récupéré l'ensemble des droits sur l'Imeglimine dans les pays non couverts par notre partenariat avec Sumitomo Dainippon Pharma. Nous examinons actuellement plusieurs options de développement pour l'Imeglimine et nous prévoyons de faire le point sur notre avancement au cours de l'année. Pour nos deux programmes dans la NASH, nous devrions finaliser le recrutement de l'étude de phase II avec le PXL065 et lancer l'étude de phase IIb avec le PXL770 au second semestre de cette année", a poursuivi Thomas Kuhn.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.