Poxel : résultats positifs de phase Ia dans la NASH

Poxel : résultats positifs de phase Ia dans la NASH©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 08 avril 2019 à 18h10

Poxel annonce les résultats positifs de la première partie de l'étude de Phase I, réalisée avec trois doses uniques de PXL065 et une dose unique d'Actos (pioglitazone). PXL065, le stéréoisomère R de la pioglitazone stabilisée par substitution au deutérium, est un inhibiteur du transporteur mitochondrial du pyruvate (MPC) en cours de développement pour le traitement de la NASH.

L'étude de Phase Ia a évalué sur 24 volontaires sains la sécurité, la tolérance et la pharmacocinétique de plusieurs doses de PXL065 comparées à 45 mg d'Actos. Elle a mis en évidence le profil favorable de sécurité, de tolérance et pharmacocinétique du PXL065, sans événement indésirable grave. L'évaluation pharmacocinétique a montré que l'exposition plasmatique du PXL065 (Cmax et Aire sous la courbe), après administration par voie orale, augmentait de manière proportionnelle à la dose jusqu'à 22,5 mg, avec une variabilité interindividuelle modérée. Par ailleurs, la stabilisation de la R-pioglitazone par substitution au deutérium, a été confirmée pour toutes les doses étudiées.

"Nous sommes très satisfaits des résultats de l'étude de Phase Ia sur le PXL065. Ils confirment les résultats des études précliniques et de modélisation, qui montrent que le profil thérapeutique de 15 mg de PXL065 est potentiellement supérieur à celui de 45 mg d'Actos", déclare Thomas Kuhn, Directeur général de Poxel... Actos est le nom commercial de la pioglitazone et une marque déposée par Takeda Chemical Industries.

"Nous prévoyons d'initier une étude de Phase Ib après administration de doses multiples croissantes chez des volontaires sains, qui devrait démarrer au deuxième trimestre 2019 et prendre fin au troisième trimestre. Cette étude constituera une étape importante du développement du PXL065, pour lequel la voie réglementaire 505(b)(2) pourrait permettre d'atteindre plus rapidement la phase d'enregistrement".

"En tant qu'hépatologue, j'ai participé à des études cliniques précoces de Phase II sur la pioglitazone, menées chez des patients souffrant de la NASH, confirmée par biopsie. Même si la pioglitazone est à ce jour le traitement le plus efficace de la NASH sans aggravation de la fibrose, la proportion de médecins la prescrivant chez des patients atteints de cette maladie confirmée par biopsie reste faible, de l'ordre de 14%, ceci principalement à cause d'une prise de poids comme effet secondaire", explique le Dr. Stephen A. Harrison, Professeur Invité d'Hépatologie, Département de Médecine Radcliffe, Université d'Oxford, Royaume-Uni. "Je suis enthousiaste à l'idée d'étudier le PXL065, qui pourrait offrir un profil thérapeutique amélioré pour le traitement de la NASH, avec en particulier une prise de poids potentiellement limitée".

Sur la base des résultats positifs de l'étude de Phase Ia, Poxel se prépare à initier une étude de Phase Ib après administration de doses multiples croissantes. Cette étude clinique randomisée, en double aveugle et avec contrôle placebo, menée chez des volontaires sains, évaluera la sécurité, la tolérance et la PK de plusieurs doses de PXL065 versus 45 mg d'Actos, après 7 jours d'administration.

En 2019, la préparation de l'étude pivotale de Phase II évaluant PXL065 chez des patients atteints de NASH confirmée par biopsie, comprendra également une réunion pré-IND avec la FDA (Food & Drug Administration) américaine pour discuter de la stratégie de développement dans la NASH, prévoit le groupe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.