Poxel souffle après son envolée

Poxel souffle après son envolée©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 31 octobre 2017 à 10h37

Après son envolée de 40% hier, Poxel redonne un petit pourcent à 7,48 euros ce mardi. L'envolée du titre est liée au partenariat annoncé avec un laboratoire japonais, qui lui ouvre les vannes d'un financement conséquent... Le Français s'est en effet allié à Sumitomo Dainippon Pharma pour développer et vendre le candidat médicament Imeglimine en Asie, dans le traitement du diabète de type 2... L'accord porte notamment sur le Japon, la Chine, la Corée du Sud et Taiwan, plus neuf autres pays de la région. C'est le laboratoire japonais qui assumera le coût de la phase III et les frais de commercialisation. La phase III sera lancée d'ici la fin de l'année.

Poxel va recevoir un paiement initial de 36 millions d'euros et sera éligible à des versements totalisant 219 ME en fonction des jalons franchis dans le développement et les ventes. La société bénéficiera aussi d'une redevance à deux chiffres sur les ventes potentielles...

Ajustements

Côté brokers, la Société Générale est passée de "vendre" à "conserver" en ajustant son cours cible de 6 à 8,2 euros.
L'accord avec Sumitomo Dainippon est une bonne surprise pour Jefferies, conforté dans son avis à l'achat et son objectif de 12 euros. L'analyste pensait initialement que le laboratoire allait porter seul le développement dans cette zone... Le partenariat renforce le candidat et le financement de Poxel. Jefferies pense que la demande de mise sur le marché japonais pourrait intervenir au second semestre 2019. L'Imeglimine représente 5 euros par action dans la valorisation du spécialiste.

Le directeur général de Poxel, Thomas Kuhn, estime pour sa part que l'Imeglimine est "bien adapté aux besoins spécifiques du marché japonais", où le candidat "a le potentiel de devenir un agent thérapeutique oral incontournable pour le traitement du diabète de type 2". L'agence japonaise du médicament a demandé à ce que trois études pivotales soient conduites avec environ 1.100 patients...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU