PSA rapproche composants et assemblage

PSA rapproche composants et assemblage©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 21 mars 2018 à 12h52

Le constructeur français PSA a rendu public le 21 mars un programme d'optimisation de son dispositif industriel en Europe, pour intégrer les besoins de sa nouvelle filiale Opel Vauxhall, préparer l'accroissement de l'électrification des modèles et baser en France la production de boites de vitesses automatiques.

La philosophie qui se cache derrière les choix stratégiques est double. Le constructeur veut d'une part produire ses composants le plus près possible des sites de production de véhicules. D'autre part il s'agit d'adapter la production aux attentes, notamment en matière énergétique. Dans le même temps, ce redéploiement permet d'intégrer Opel Vauxhall dans l'industrialisation.

Plus concrètement, PSA veut accroître la production de moteurs essence 3 cylindres Turbo PureTech et la rapprocher des sites de montage. Le projet initial prévoyait un doublement des capacités par rapport à 2016 en France (Douvrin et Trémery). Le moteur sera aussi produit à Tychy (Pologne) et Szentgotthárd (Hongrie) à partir de 2019. A partir de cette date également, le groupe va augmenter sa production de boites de vitesses automatiques à Valenciennes avec une technologie sous licence. Jusqu'à présent, ce composant était importé du Japon et de Chine. Il est aussi prévu d'accroître les investissements pour augmenter les cadences de production de boîtes de vitesses mécaniques "ML" à Metz et "MB6" à Aspern (Autriche). Enfin, PSA veut préparer l'usine de Trémery à la production de moteurs électriques en France à partir de 2019, avant une accélération à partir de 2021, grâce à une joint-venture avec Nidec.

Le management précise que ces affectations auront lieu "dans le respect des engagements de l'accord Nouvel Elan pour la Croissance signé en juillet 2016" et qu'elles tiennent compte de ce qui a été présenté aux partenaires sociaux dans le cadre du plan de performance d'Opel Vauxhall.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.