PSA séduit le marché avec des résultats élevés, malgré Opel

PSA séduit le marché avec des résultats élevés, malgré Opel
3008

Boursier.com, publié le jeudi 01 mars 2018 à 10h29

PSA a dépassé les attentes et signé un nouveau record de bénéfices en 2017, malgré la coûteuse intégration d'Opel Vauxhall, qui a perdu -179 ME au niveau opérationnel l'année dernière, malgré un chiffre d'affaires de 7,24 milliards d'euros. Le groupe se dit confiant dans le redressement de sa nouvelle filiale et s'appuiera sur les marchés émergents pour dynamiser sa croissance en 2018, car il redoute une stagnation du marché automobile européen.

Le constructeur a dégagé un chiffre d'affaires de 65,21 milliards d'euros au cours de l'exercice 2017, en progression de 20,7% en glissement annuel, en partie grâce à l'intégration d'Opel Vauxhall, mais aussi sur la base d'une croissance de 12,9% à taux de change et périmètre constants. Les revenus de la division automobile du périmètre historique sont en progression de 9,9%, à 40,73 MdsE, tandis que ceux de la division automobile Opel se sont établis à 7,24 MdsE. Dans ce contexte, le résultat opérationnel courant du groupe atteint 3,99 MdsE, en progression de 23,4%. Opel a perdu pour sa part -179 ME en 2017 au niveau du résultat opérationnel. Ainsi la marge opérationnelle courante du groupe ressort à 6,1%, mais à 7,1% sans le constructeur germano-britannique. Le bénéfice net consolidé atteint 2,36 MdsE, en hausse de plus de 200 ME. Le consensus, fourni par la société, s'établissait à 63,7 MdsE de chiffre d'affaires, un résultat opérationnel de 3,575 MdsE et un bénéfice net de 1,91 MdE. Les projections sont donc dépassées. PSA proposera un coupon de 0,53 euro à ses actionnaires.

Confiance dans le plan Opel Vauxhall

Cette année, la direction table sur un marché automobile stable en Europe, en hausse de 4% en Amérique latine, de 10% en Russie et de 2% en Chine. Dans ce contexte, le groupe réitère les objectifs du plan "Push to Pass" soit, hors Opel Vauxhall, d'afficher une marge opérationnelle courante moyenne supérieure à 4,5% pour la division automobile sur la période 2016-2018 et une cible supérieure à 6% en 2021 et de réaliser une croissance de 10% du chiffre d'affaires entre 2015 et 2018, en visant 15% supplémentaires d'ici 2021. Carlos Tavares reste persuadé qu'Opel Vauxhall est une formidable opportunité de création de valeur. Le dirigeant souligne que le plan de redressement de la nouvelle filiale "donne ses premiers résultats concrets tels qu'une organisation commune des achats, des accords sociaux et des réductions de coûts".

Après cette belle publication, le titre s'adjuge 4,8% à 19,50 euros, dans un marché plutôt baissier. Une fois encore, le groupe prouve qu'il est capable de réaliser une marge opérationnelle supérieure à celle de Renault malgré une croissance moindre, souligne ce matin Xavier Caroen, qui suit l'automobile chez Bryan Garnier. Mais dans un contexte d'absence de croissance en Europe, le constructeur pourra-t-il continuer à préserver ses marges ? C'est la question que se pose l'analyste, qui recommande de vendre le titre, valorisé 19 euros. Ses confrères négatifs campent sur leurs positions, à l'image d'Exane BNP Paribas et Morgan Stanley. Mais d'autres voix se font entendre, notamment celles qui pensent que PSA dispose de leviers intéressants pour compenser le ralentissement annoncé de la dynamique européenne. C'est le cas de la Chine, au fond du trou actuellement, ou d'Opel Vauxhall, qui ne vaut guère mieux.

Lors de la conférence de présentation tenue ce matin, le directeur financier du groupe a fait part de sa confiance dans l'atteinte des objectifs 2020 du plan de redressement d'Opel. Des objectifs communs au groupe élargis devraient être formulés à partir du début 2019, a-t-il aussi précisé.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - PSA séduit le marché avec des résultats élevés, malgré Opel
  • avatar
    vivarais -

    mais ces records sont ils du au travail effectué en France ou à la délocalisation
    des records pour les actionnaires par pour le peuple de France qui a subit 20 milles suppression d'emplois